Lockdown

Lockdown

Titre original: 
Gakuen x Fuusa (学园×封锁)
Auteur(s): 
Genre: 
Suspense, drame, horreur, fantastique
Éditeur original: 
Futabasha (prépublié dans Everstar)
Éditeur français: 
Ki-oon (collection seinen)
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2017 (le 9 février)
Nombre de tomes: 
7 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
196
Prix: 
7,90€

Avis

Une prise d'otage par des terroristes, un sujet qui pourrait malheureusement faire écho aux derniers événements tragiques ici. Cependant, l'intrigue de Lockdown nous dirige vers un autre type d'histoire. 

Ce manga mêle trois thèmes différents qui, pour le moment cohabitent pas mal. Tout d'abord, ce groupe de terroristes, révolté contre le système, montre assez vite ses intentions de créer un monde meilleur, de gré ou de force, pour y éradiquer la méchanceté humaine. Louables ou pas, ils veulent appliquer leur propre justice, ils laissent une chance aux personnes qu'ils croisent de trouver grâce à leurs yeux avant de devenir sans merci. Ce genre d'histoire finit souvent en combat manichéen ou l'un des deux camps, gouvernement ou rebelles, attise plus de sympathie que l'autre. Nous verrons ce que ça donnera ici. Ce qui est surprenant est que ce genre d'histoire en fiction est plus souvent traité en univers SF que réaliste.
Cela nous amène à un deuxième point, ce manga pourrait bien être de la SF puisqu'on parle d'un virus mortel créé en laboratoire. Cet élément nous amène au genre du zombi qui germe lentement à travers les pages. Zombi ou goule d'ailleurs car les infectés ont un comportement pas si typique des zombis. Nous manquons de données sur le phénomène tel qu'il apparaît dans ce manga pour déterminer.
Troisième, le côté jeu de la mort. Les terroristes ne se contentent pas de menacer et punir les otages qui tenteraient quoi que soit contre eux. Ils les soumettent à des jeux psychologiques mortels pour les tester voire s'amuser.
Pour l'instant, ces trois orientations se combinent assez bien, même si du coup ça nous divise l'attention. Nous verrons par la suite si le manga privilégié l'un des pendants par rapport à l'autre. Le risque est aussi qu'il se disperse et se perde dans son intrigue. 

À travers tout ça, le manga introduit et développe de nombreux personnages, parmi les terroristes et les élèves (pour les professeurs un peu moins). Ils sont globalement intéressants et donnent envie d'en découvrir plus sur chacun. Quelques personnages principaux se partagent la vedette, ce qui donne une certaine richesse à l'histoire.
Le dessin est très beau, l'auteur a un petit style particulier assez identifiable, de par son character design surtout. Mis à part quelques visages ratés, notamment ceux exprimant de la terreur qui sont très grossiers, c'est de bonne facture. Les décors semblent dessinés à partir d'images 3D, le rendu est bon. 

Lockdown, commence très bien, avec ses thématiques plurielles. Voyons où tout cela nous mène. 

Hanoko, deux tomes lus, le 19/02/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici