Devil Inside

Devil Inside

Titre original: 
Sekitou (赤橙)
Auteur(s): 
Genre: 
Thriller, drame, action, psychologique, fantastique, policier
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié Bessatsu Shounen Magazine)
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
9 avril 2015
Date de sortie en France: 
17 mai 2018
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Un jeune homme à l'avenir prometteur semble avoir tout pour réussir. Intelligence, succès auprès des filles, caractère sympathique, projet d'avenir louable... Mais tout lui tombe sur la tête quand son frère lui affirme qu'un démon sommeille en lui. Et sa vie tournera au cauchemar. 

Je vais le dire d'emblée, je n'ai pas réussi à trouver cette histoire crédible du début à la fin. Tout d'abord, on découvre un héros tout joyeux, tout gentil, à qui la vie sourit. Puis, sans raison apparente, son grand frère se met à s'acharner sur lui pour lui dire qu'il renferme un terrible monstre. Soit, on voit aussi que Jun cherchait à dissimuler la chose. Pourquoi son frère lui témoigne tant de mépris? On ne le sait guère. Au début, on doit donc croire sur parole ce que nous racontent les personnages, sans trop savoir en quoi consiste ce "monstre" sorti du néant.
Ensuite, une descente aux enfers un peu bidon commence, les événements s'enchaînent sans guère de logique. On découvre au moins en quoi consiste plus ou moins ce démon tapis dans le coeur du héros, mais son tempérament change du tout au tout. Et plus ça continue, moins on se sent concerné. Jamais on ne s'attache aux personnages, le scenario patine à être tant parti dans tous le sens. Devil Inside veut clairement se la jouer Death Note sans avoir un dixième de sa subtilité.
Côté dessin, ce n'est pas trop ça non plus. Le manga est soigné et propre, ce n'est pas que l'auteur dessin vraiment mal, son niveau est correct, mais ce sont surtout ses mises en scène exagérées au possible qui m'agacent. Du fait que je ne trouve pas l'histoire plausible, voir l'auteur qui essaye de donner de l'impact factice à ses scènes ne résultat aussi qu'un sentiment de vide. L'auteur en fait des tartines et des tartines avec les regards à l'expression poussée à l'extrême, certaines poses ultra dramatiques qui font un peu ridicule. 

Vous l'aurez compris, j'ai pas réussi à rentrer dans ce manga qui fait des pataquès. 

Hanoko, un tome lu le 13/08/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici