Laissée pour Comte

Laissée pour Comte

Titre original: 
Migawari hakushaku no bouken
Genre: 
Comédie, historique, romance
Éditeur original: 
Kadokawa
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
12 octobre 2011
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Mireille est une jeune boulangère ardemment passionnée par son métier qui se retrouvée brutalement propulsée dans un univers radicalement opposé au sien: l'aristocratie. Pis encore, elle va être obligée de se travestir pour se faire passer pour son frère jumeaux qui est un prince en fugue! Précipitée dans un domaine qui lui est totalement inconnu, elle devra revoir complètement sa manière de vivre pour réussir à s'adapter à son nouvel environnement. Mais sa ténacité d'artisan va lui donner de l'énergie pour faire face à la difficulté de la mission qui lui a été attribuée!
Nous suivons donc l'évolution de Mireille dans les hautes sphères de la société mais la tâche ne sera pas facile. Son frère était terriblement populaire et n'était pas du genre discret. De plus, ses intrigues amoureuses lui ont valu une sale réputation que Mireille va avoir du mal à démentir. Mais elle ne se laisse pas démonter et persévérera pour entrer dans son rôle mais aussi découvrir la vérité sur son frère.
Voici un Shôjo plutôt atypique pourvu d'une histoire assez amusante. Elle se focalise sur l'apprentissage de Mireille et le mystère autour de la disparition de Fred. Les intrigues amoureuses autour de Mireille se dessinent légèrement vers le dernier quart du premier tome, avec l'introduction de Jierk. Laissée pour comte est donc une lecture assez agréable pour le moment. On nous présente différents personnages qui ont chacun leur rôle à jouer. Pour le moment ils sont plutôt communs, j'espère que sur la longueur ils auront plus de profondeur dans leur personnalité.
En revanche, je trouve que l'univers manque un peu de consistance. Les noms des personnages ou des villes, bien qu'européens ne semblent pas tous de la même origine, ce qui fait un peu douter sur l'endroit où l'histoire est censée se dérouler. Il en va de même pour les dialogues qui sonnent très contemporrain, comme par exemple le moment où Mireille mentionne le "fanclub" de Fred, une expression qui à mon avis n'avait pas vraiment cours à l'époque. En revanche, les dessins permettent de mieux situer les choses et nous offrent au passage un manga joliment illustré. 

Laissée pour comte se présente assez bien, son premier tome est distrayant et un minimum original. On est davantage dans la comédie que la romance pour le moment et c'est tant mieux.

Hanoko, un tome lu, 11/10/2011

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici