Forget-me-not

Forget-me-not

Titre original: 
Forget-me-not
Auteur(s): 
Genre: 
Action - Enquête
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
Casterman (Sakka)
Date de sortie originale: 
09/2003
Date de sortie en France: 
10/2004
Nombre de tomes: 
1 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
240
Prix: 
10,95€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"C'est pas mal les one-shot. C'est court, ça se lit vite, et la plupart du temps, c'est plus beau que des mangas de X tomes.
Celui-ci ne déroge pas à la règle. 
D'une beauté saisissante, Forget-Me-Not ne peut que sublimer. Ses premières pages sont en couleurs, et font penser à un tableau de maître. Viennent ensuite les pages en noir et blancs, où l'on trouve des décors très détaillés, des personnages aux traits fins, réalistes.
Sur ce point, ce manga s'en sort royalement ! 

Passons maintenant au plus important, l'histoire !
Malgré quelques points forts, le lecteur est trop souvent destabilisé. La richesse et la profondeur du scénario ne sont pas exploitées, et on a la nette impression que l'histoire a été violemment raccourci pour on ne sait quelle raison. 
On découvre alors une héroïne qui a du charme. Futée, et loin de toute pudeur, elle n'hésite pas à se promener nue et à embrasser tout le monde. C'est d'ailleurs la seule à nous donner quelques touches d'humour indispensable au récit, qui même s'il ne manque pas d'action, demeure soporifique. 

On a une enquête principale, et plusieurs petites enquêtes annexes. Les personnages défilent à des vitesses incroyables, on est souvent pris à court, on ne comprend pas toujours tout. Mais le plus embêtant, c'est bien entendu le déroulement de ces enquêtes. Loin de tout expliquer au lecteur, l'histoire nous demande de deviner pas mal de choses. Seulement, même les indices ne nous sont pas donnés, ce qui fait que parfois, on voit Mariel (l'héroïne) résoudre une énigme, sans que l'on sache comment... 

Au final on se retrouve avec un one-shot d'une grande qualité graphique, avec un scénario assez prenant. Seulement la rapidité avec laquelle certaine scènes sont closes, fait que l'on nous laisse souvent sur notre faim. 
Malgré ça on appréciera le charme tout particulier de l'héroïne, et notamment son attitude désinvolte. 

Un one-shot moyen." 

Mika, le 08/08/2005

"7 pages couleurs en début de manga, ça n'a pas l'air comme ça, mais c'est beaucoup. Et je dois dire que la deuxième case, qui met l'héroine en train de jeter un regard de travers à sa guitare est absolument magnifique.
Une fois qu'on passe au noir et blanc, le dessin perd tout charme, c'est crayonné, il n'y a pas d'aplat de noir comme dans les autres mangas. On retrouve des jolies noirs et blancs également pour les débuts de chapitres. Je ne sais pas si ce sont des pages couleurs qui ont été passées en noir et blanc, ou si c'est resté tel quel, en tout cas la façon d'être noirci est mieux. 
Donc déjà le graphisme j'accroche pas, et ça rend d'autant plus difficile la lecture de ce manga parce qu'on a également du mal à accrocher au scénario : j'ai trouvé la narration particulièrement décousue, je ne comprend pas le rapport entre les cases en fait. C'est grave. Parfois on a des illustrations en plein milieux d'un chapitre. Ca sort de nul part, comme les personnages, leurs motivations etc. 

"Un one-shot moyen." Comme dirait mika, je dirais que c'est encore un cran en dessous." 

Docteur Spider, 20/09/05

 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici