Carré de Ciel Bleu (Un)

Carré de Ciel Bleu (Un)

Titre original: 
Sorairo Square.
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, humour
Éditeur original: 
Houbunsha
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2011
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
176
Prix: 
5€€ pour le premier tirage du tome 1, 6€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Pourquoi donc ce manga est-il classé dans les seinen ? A la lecture du premier tome, j'aurais imaginé qu'il était rangé dans les shôjo. Petite présentation.
L'histoire tourne autour d'un triangle amoureux constitué de lycéens à l'opposé les uns des autres. Nous avons Shuîchi, le garçon que les deux filles s'arrachent. On ignore qui il aime vraiment, même si on penche pour l'une des deux au fil des pages. L'une des filles, Fumika, est une excentrique idole de la chanson, véritable tornade insupportable. La seconde fille est Miyuki, extrêmement calme et amnésique suite à un accident. La grande question qui ressort donc de cette histoire est : peut-on rester le même en ayant oublié tout son passé, peut-on continuer à garder des sentiments ainsi ? Si c'est ce côté romantico-philosophique qui permet à ce manga d'être classé dans les seinen, je trouve que c'est mal joué. Au pire, on aurait pu le mettre dans les josei pour l'espèce de maturité qu'il dégage.
Car en fait, on nous sert juste un shojô de lycéennes dont un des personnages est amnésique. La belle affaire. Les évènements se suivent et se ressemblent, "je te cours après, mais tu aimes l'autre, mais en fait tu m'aimes bien quand même". Fumika veut séduire Shuîchi sans que cela ne se remarque (erreur), Shuîchi hésite entre les deux gonzesses (mais penche pas mal pour l'amnésique) et Miyuki est en quête de ses souvenirs tout en cherchant à savoir si elle éprouve quelque chose pour son ami. Vous avez dit les Feux de l'Amour ? On est d'accord.
Graphiquement, c'est assez joli bien que le style des personnages soit particulier. On a droit à du trait façon shojô, des personnages aux grands yeux, qui ne cessent de rougir. Ombrages et mises en page plutôt agréables, ça fait très estival.
Le côté humour mis en avant dans la description du manga est en fait assez pauvre. Les situations m'ont à peine tiré un sourire, les personnages étant trop niais pour être drôles.  

En bref, un pseudo-seinen vraiment pas extra. Ceci étant, il plaira sans doute aux adeptes de shojô." 

DDG, le 14/03/11

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici