Kyle's Final Fantasy

Kyle's Final Fantasy

Titre original: 
Kyle's Final Fantasy
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure, humour, fantastique
Éditeur original: 
Daiwon
Éditeur français: 
Kwari
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2012
Nombre de tomes: 
2 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Prix: 
7,50€

Avis

"Les parodies des RPG et de la fantasy en général restent peu nombreuses dans l'univers du manga (notons tout de même les premiers tomes de Superior, et Role Playing Girl). Kyle's Final Fantasy semble à ce jour être la parodie la plus poussée dans le genre.
L'histoire est banale : un swordman (épéiste) sortant à peine des bancs de l'entraînement, cherche à s'aventurer dans les contrées dangereuses afin de gagner de l'expérience et de l'or. Mais il lui faut des coéquipiers. Il décide donc d'aborder Ronane, jeune soeur healeuse (guérisseuse), et Varon, elfe hunter (chasseur). Sauf que ces deux-là sont aussi doués que notre héros : Ronane sait plus tabasser les gens à coups de poing que les soigner, Varon ne sait pas tirer à l'arc et est la honte des elfes. Comment donc vont-ils bien pouvoir gagner en expérience ?
Évidemment, le manhwa est sous le signe de l'humour. Chaque page, chaque case a son lot de bêtises, blagues, quiproqui. L'humour n'est certes pas bien complexe : c'est potache, enfantin voire débile. Mais cela a son petit effet, d'autant que l'univers du RPG fantasy reste au final quelque chose d'assez sérieux. Nos héros sont tous des abrutis avec plus de défauts que de qualités, les différents monstres qu'ils croisent sont ridicules dans leur design... Bref, ce manhwa m'a bien faite rire.
Graphiquement, le coup de crayon reste simple, et c'est tant mieux. L'aspect humoristique très prononcé n'aurait pas collé avec un graphisme poussé ou très réaliste. Notons une petite touche shôjo sur certaines pages, ainsi qu'une grosse note chibi voire SD pour d'autres moments drôles.
Pour finir, remarquons quelques apartés des personnages parlant comme s'ils étaient clairement dans un manhwa : c'est super rigolo puisqu'on sait d'emblée que ni nos héros ni notre auteur ne se prennent au sérieux.
En définitive, ce manhwa est un concentré d'humour sur fond de fantasy. Très agréable à suivre." 

DDG, le 30/09/12, un tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici