Sweet lovin'baby

Sweet lovin'baby

Titre original: 
Sweet lovin'baby
Auteur(s): 
Genre: 
Yuri / Amour
Éditeur original: 
Shodensha
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
05/2003
Date de sortie en France: 
09/2004
Nombre de tomes: 
1 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
9€

Avis

J'aime bien les one-shot, parce que en un tome on a bouclé l'affaire et il nous reste plus qu'à dire si le manga nous a plu ou pas. Ici, c'est Ebine Yamaji, qui nous signe son énième Yuri. Ce recueil d'histoires diffère légèrement de ses autres oeuvres du fait qu'au début on a droit à des histoires d'amour lesbiennes, puis ensuite des histoires hétéro.
L'auteur a sans doute voulu jouer sur le fait que l'amour est universel et qu'il se vit aussi bien entre hétéro qu'entre homo. Et d'ailleurs on voit même d'après sa description que les sentiments hétéro sont plus complexes. D'où ma préférence pour la première partie de l'histoire. Au moins en racontant des histoires lesbiennes, elle s'y connait mieux donc nous offre un joli spectacle. Son dessin est toujours aussi original, les personnages sont marrant à regarder, pourtant on est proche de véritables tableaux artistiques. Les décors sont bien entendus chassés du paysage, mais je ne me répèterai pas si je dis que c'est ce qui fait le charme et le talent de l'auteur. 
Bref, pour le scénario, je vous disais que les premières histoires étaient pas mal. Puis la deuxième partie du one-shot, avec les histoires hétéro, sont moins accrochantes, on a l'impression de retomber dans le shojo haut de gamme (c'est déjà un compliment) et on apprécie déjà beaucoup moins.
Au final, Ebine Yamaji nous offre encore une fois une jolie oeuvre, en attendant ce que va nous donner son futur Free Soul... 

Mika, le 08/03/2005

Je ne serai pas aussi gentil que Mika. Certes c'est un manga sympa, avec 9 histoires qui sont autant de belles déclarations/preuves d'amour, mais d'une part c'est pas toujours très intéressant/prenant, d'autre part il y a de sacrés différences d'aboutissement suivant les histoires, c'est-à-dire suivant les périodes d'écriture. Il ne faut pas se leurrer, elle dessine bien mieux maintenant.
Tout bien réfléchi, il n'y a que sa première oeuvre (Miyuki) qui est franchement moche (c'est pour ça qu'elle est planquée en milieux de volume) le reste est agréable à regarder. 

C'est un auteur intéressant et j'aimerai bien lire quelque chose comme "une histoire en un volume", mais Sweet Lovin'Baby ne vaut en définitive pas grand chose. 

Docteur Spider, 01/12/05

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici