Detective Ritual

Detective Ritual

Titre original: 
Tantei Gishiki
Genre: 
Enquêtes
Éditeur original: 
Kadokawa
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
19 Novembre 2008
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
180
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Si j'ai commencé Detective Ritual, c'est tout simple : j'adore l'oeuvre du scénariste (MPD Psycho, Kurosagi : Service de livraison de cadavres), et la couverture était attirante.  

Dans 300 ans, le JDC, le Japan Detective Club tient le haut de l'affiche en s'occupant de toutes les affaires criminelles. Leurs performances sont payées par le contribuable. Ce sont des vedettes, qui sont l'objet d'un marchandising à tout va : mangas, figurine etc. Ils sont en tout 300 agents. Au cours des 2 premiers volumes, ce n'est pas moins que 200 d'entre eux qui vont se faire tuer, dans des conditions fort mystérieuses, qui ont un nom : le rituel d'initiation. Le JDC va être "concurrencé" par 3 gamins : le BDC, qui va enquêter sur ces meurtres.  

Dès le départ, Detective Ritual m'a fait penser à Watchmen où des super héros sur le retour se fond buter. Ici la question c'est : qui enquête sur les enquêteurs ? Ainsi les auteurs déconstruisent les histoires policières, il s'agit de défaire les faux semblants, de se battre contre les explications alambiquées à la façon d'auteurs de romans policiers, de revenir à des trucs simples (mais qui ne le sont en fait pas du tout). Plus on avance, plus le mystère s'épaissit. Même si en prenant un peu de recul, on ne se rend compte que le tout n'est pas si fouillé que ça. Quant aux deux derniers tomes, ils partent complètement en live... Le tout est doté d'un bon petit graphisme. 

Detective Ritual est une lecture plaisante. La fin est une arnaque, ou une réflexion sur la littérature policière ?." 

Docteur Spider, 4 volumes lus, 15/11/09
Tome s1 à 6 : 06/08/13

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici