Harakiri

Harakiri

Titre original: 
Seppuku
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Cimetière de l'honneur
Éditeur original: 
Shochiku
Éditeur français: 
Carlotta
Date de sortie originale: 
1962
Date de sortie en France: 
1963, 6 décembre 2006 (DVD)
Durée: 
133 minutes
Support: 
Cinéma, DVD
Prix: 
25 euros
Bonus: 
Interview Christophe Gans (30 minutes)

Avis

''C'est un film de samurai, mais ne cherchez pas de combats, il n'y en a pas, où ils ne valent pas le coup. L'intérêt du film se situe ailleurs. 

C'est d'une part pour son histoire et dans la façon dont elle est raconté que le spectateur trouve son compte. Car Tsugumo va nous expliquer tout le cheminement qui l'a conduit à se présenter devant ce clan pour leur demander de se faire harakiri. Il y a donc tout un jeu de flash back et de rebondissement qui repousse toujours le moment tant attendu, c'est-à-dire la fin, et on se demande vraiment ce qui va lui arriver. Son sort nous intéresse véritablement. Bref c'est une bonne histoire, le suspens est bien géré.  

D'autre part, Tsugumo nous montre que les samurai ont beau parler d'honneur à travers le bushido, ils ne font que le bafouer hypocritement. Kobayashi nous livre donc une image des samurai sans le moindre héroïsme ou romantisme. C'est la même entreprise de destruction que chez Fukasaku, qui ''entachait'' l'image que l'on avait à l'époque des yakusa au cinéma : Combat sans code d'honneur / Cimetière de la morale

La musique est vraiment bonne, mais peu présente, pour laisser la place à la voix de Tsugimoto, incarné par Tatsuya Nakadai déjà vu dans Goyokin, l'or du shogun. Il est vraiment charismatique. 

L'image est impeccable. L'édition est sobre : fourreau en carton, boîtier en plastique. Les bonus sont vraiment intéressant. Christophe Gans se livre à une analyse du film, et revient sur son contexte d'émergence : les années 60 au Japon. Bref il le met très bien en perspective. Quant à « De l'art de bien mourir » il s'agit d'une courte approche historique. Ca fait longtemps que je n'avais pas vu de bonus si bien faits 

En conclusion : Un film qui sort des sentiers battus, ça change en bien, mais on n'est pas transporté de plaisir non plus.'' 

Docteur Spider, 11/04/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici