Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Secret'R - En RTT

Secret'R - En RTT

Titre original: 
Hishoka Drop Mix
Auteur(s): 
Genre: 
Pornographique, romance
Éditeur original: 
Takeshobo
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2012 (le 4 juillet)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glaccée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
8,99€

Avis

Secret'R en RTT est le petit dernier de de la série des Secret'R composée de trois manga distincts. Secret'R en RTT nous présente quelques anecdotes et revient davantage sur le passé des différents personnages. Daisuke, jeune salaryman, en plus de son travail principal, doit également satisfaire équitablement les secrétaires de son département, étant le seul homme de sa section. Les jeunes femmes, aux formes plus généreuses les unes que les autres comptent bien prendre chacune leur part quotidiennement. Mais, plutôt que de se battre pour s'approprier Daisuke, elles règlent tout ça l'amiable en établissant des tours voire en y allant en même temps!
Chacune des jeunes femmes a une histoire, un parcours différents, relatés à travers les chapitres. Le tout servi avec de nombreuses scènes érotiques bien sûr et parfois de l'humour. J'ai assez apprécié la lecture de ce manga, bien que je ne sois pas au fait de toute l'histoire. Déjà, il reste toujours important de relever quand un hentai comporte une histoire, car souvent les manga du genre ne s'encombrent pas de scenario un minimum travaillé pour ne mettre en scène que du cul :p. Donc Secret'R en RTT est assez sympathique et éveille même notre curiosité quant aux autres manga de la série. 
L'auteur soigne beaucoup ses personnages féminins, les filles sont toutes plus belles les unes que les autres, pourvues d'atouts conséquents chacune. Leur corps est dessiné de manière très charnelle et paraît vivant et non pas comme des poupées gonflable comme dans beaucoup de hentai. La censure est assez prononcée sur les parties sexuelles même si ce qui se passe ne laisse évidemment aucun doute ;). Le tout reste soft et abordable pour toute personne (majeure cela va sans dire!) qui voudrait s'essayer au manga porno sans se brusquer. 

Un manga coquin qui se lit bien, mais commencez peut-être par les autres manga de la série, je pense qu'ils valent le coup. 

Hanoko, volume lu, le 13/08/2012

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici