Espace membre en maintenance
Retour à la liste des articles

Hanoko, Mardi 11 Juillet 2017 à 23h15

Conférence Yuri!!! On Ice par Mitsurô Kubo et Saya Yamamoto 

Parmi les invités de Japan Expo 2017, on pouvait compter les deux créatrices de l'acclamé Yuri!!! on ICE: Sayo Yamamoto et Mitsurô Kubo. Elles ont participé au cours du week-end à une masterclass, des séances de dédicaces et la traditionnelle conférence publique, qui s'est déroulée le samedi 8 juillet à la scène Animé 100.  

 

La salle était complète, le public a attendu très sagement le début de la conférence, quelques petits cris de fausse alerte retentissaient dans l'attente de l'apparition des deux stars. Puis, la conférence a commencé, trente minutes après l'heure du début programmé, suite aux retards de la journée accumulés. Premières images, Yuri Plisetsky qui patine sur une chanson hard rock, il retire sa veste au cours de sa performance, son maillot vole au gré de mouvements et le personnage d'Otabek Altin qui fait des apparitions, notamment pour retirer un gant de la main de Yuri. Ce trailer, ici version longue, de la suite de Yuri on Ice (une saison 2 probablement) a instantanément mis le feu à la foule de groupies en délire. Puis sous un tonnerre d'acclamations arrivent triomphalement Sayo Yamaoto et Mitsurô Kubo avec sur l'écran suspendu derrière des chibi des personnages de la série. Les photo et vidéos n'étaient pas autorisées. 


Les deux acolytes, Mitsurou Kubo à gauche et Sayo Yamamoto à droite
 


Mitsuru Kubo annonce qu'elle va dessiner en laissant la parole à son acolyte car elle n'arrive pas à faire deux choses à la fois. Et Sayo Yamamoto commence par annoncer qu'elle veut faire l'inverse des conférences habituelles, au lieu que le public lui posent des questions, c'est elle qui va en poser.
Sa première interrogation au public a été savoir qui dans la salle venait de l'étranger. Elle a appelé à tour de rôle des espagnols, des belges, des suisses, quelques-uns ont répondu présent et il y avait même un états-unien. Ce qui lui a fait le plus plaisir sur cette série a été les nombreux retours très positifs qu'elles ont reçus.
Elle demanda ensuite au public ceux qui regarde du patinage artistique en général, une grande majorité de la salle a répondu oui. Puis elle renchérit sur ceux qui seraient allés en voir en vrai, un vingtaine de mains se sont levées. 

Pour introduire la deuxième partie, elle cita les Grands Prix qui s'étaient passés en Russie et en Chine dans l'anime et dit que la dernière fois qu'elle était venue en France, c'était pour voir du patinage. Après ces mots, Mitsurô Kubo a terminé son premier dessin en live: Victor Nikiforov en mode français avec sa baguette de pain, son T-shirt rayé et son béret, accompagné de Katsuki Yuri en japonais bourré . Elle attire d'ailleurs l'attention sur le fait qu'aujourd'hui était l'anniversaire d'Emil Nekola, le patineur tchèque de l'anime.

 

Les deux réalisatrices parlèrent des nombreux patineurs français qui les ont inspiré pour Yuri!!! on Ice:
- Philippe Candeloro en premier (bien sûr ai-je envie de dire!), qui, pour l'anecdote, était allé voir quelqu'un du public pour lui murmurer à l'oreille "I Love you". C'est une figure de légende.


- Brian Joubert, champion du monde en 2007, son costume avait inspiré le patineur italien de l'anime, Michele Crispino.
-Florent Amodio, qui a malheureusement pris sa retraite en 2016, médaillé d'or aux Championnats d'Europe. Son caractère unique a marqué les deux réalisatrices.
-Laurine Lecavalier, au style très masculin. Elle reste très mignonne mais elle dégage beaucoup d'énergie, ses costumes sont très différents et elle est connue aussi pour changer de tenue en cours de programme. Chose que les patineurs russes font très souvent lors de galas.
- Maé-Bérénice Meité, pour son sens du challenge afin de se surpasser. C'est une patineuse cool et belle
- Kevin Aymoz, il possède une grande force physique, il est jeune mais fait preuve déjà d'un style unique, s'il réussit tous ses sauts, à l'avenir, il brillera à l'international.
- Chafik Besseghier, un patineur qui manifeste aussi d'un style propre à lui. Il a au moment de la conférence vingt-sept ans comme le personnage de Katsuki Yuri. 

On voit bien qu'elles connaissent leur sujet et qu'elles suivaient l'actualité de très près! J'étais tout de même déçue qu'elles ne citent pas la mythique Surya Bonaly. 

Les deux réalisatrices ont ensuite parlé de nombreux duos de patineurs mondiaux parmi lesquels Vanessa James et Morgan Morgan Ciprès. Elles ont été notamment très impressionnées lors des mondiales 2007. De manière générale, pour elles, les patineurs qui ne sont pas en couple en dehors du sport obtiennent de meilleurs résultats.
À cette occasion, elles nous apprirent que le personnages de Christophe Giacometti, le patineur suisse de Yuri!!! on Ice est inspiré des patineurs français cool et sensuels. Une information dévoilée à son sujet: entre la saison 1 et la saison 2, Chris partira aux États-Unis pour s'entraîner. 

À l'approche des Jeux olympiques d'hiver de 2018, alors que les patineurs se préparent une événement sportifs mémorable, Mitsurô Kubo a encouragé le public à accumuler le plus possible de connaissances sur le patinage artistique afin de d'apprécier encore plus cette discipline et Yuri on Ice. Elle en profite pour révéler qu'un film est à l'état de projet, qui sortira avant la saison 2 de l'anime. Et cerise sur le gâteau, elles feront tout leur possible pour qu'il bénéficie d'une sortie française! 

Les deux réalisatrices ont ensuite laissé place aux questions du public.
La première portait sur le genre des patineurs, si la saison une se consacrait surtout aux hommes, est-ce que la deux parlerait plus des patineuses. Sayo Yamamoto rappela que le film était à l'état d'ébauche seulement, et qu'elle y réfléchirait.
La deuxième revenait sur le parcours de Sayo Yamaoto, en quoi Dai Saito et Shinichiro Watanabe l'ont aidée en terme de réalisation. Sayo Yamamoto répondit qu'il était difficile d'apprendre d'un génie comme Dai Saito, elle ne peut l'imiter, mais voir son travail de très près a aiguisé son regard. Cependant, elle a bien plus appris de Shinichirô Watanabe, qui est lui aussi réalisateur.


Dai Saitou à gauche et Shinichirou à droite, qui étaient tous les deux présents à Japan Expo 2009
 

La troisième portait sur les parties les plus éprouvantes dans la réalisation de l'anime. Mitsurô Kubo prit à son tour la parole, disant que si le patinage artistique l'inspirait beaucoup, elle est mangaka au départ, donc pas dans l'animation. Mais les encouragements des fans de la série la motivent plus que tout.
La quatrième question, fut posée par une cosplayer d'Otabek, rappelle à Mitsurô Kubo son passage précédent à Los Angeles, où on lui a beaucoup demandé de dessiner Otabek. Sa question a porté sur le personnage de Victor, dont le passé reste assez mystérieux. Sayo Yamamoto lui a confirmé qu'il serait plus développé dans la suite, mais qu'elle n'en dit pas plus pour le moment  

Après cette dernière question, Mitsurô Kubo termina un autre dessin en direct à l'écran, un portrait de Phitchit Chulanont. Elle remercia chaleureusement le public pour être venu si nombreux et espérait que tous continueraient d'aimer le patinage artistique. Pour conclure la conférence, le public s'était à chanter en chœur l'opening de Yuri!! On Ice

Une conférence qui n'en a pas beaucoup révélé sur les secrets de productions de la série, mais qui pour sûr valait le déplacement rien que pour l'ambiance! 

Commentaire


Retour à la liste des articles