Fille de la plage (La)

Fille de la plage (La)

Titre original: 
Umibe no onnanoko
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie, romance, érotisme, drame
Éditeur original: 
Ohta Books
Éditeur français: 
Imho
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
novembre 2014
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1, grand format
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
190
Prix: 
14€

Avis

"Dans une petite ville les pieds dans l'eau, le coeur des jeunes adultes chavire au gré des courants. Celui de Koume a bien souffert puisqu'elle s'est fait manipuler par un lycéen dont elle est amoureuse. Histoire de se venger et surtout de se consoler, elle tombe dans les bras d'un garçon de son âge, amoureux d'elle depuis très longtemps. Isobe accepte sa place d'objet sexuel de réconfort, mais c'est sans compter l'évolution de leurs sentiments respectifs qui mettra leurs nerfs à rude épreuve. Il n'est pas aisé d'être un ado et d'être amoureux.
Plonger dans le quotidien de nos héros a été très facile. Attachants, on parvient à s'identifier à eux, dans leurs doutes, leurs joies et leurs malheurs. Koume est perdue et ne trouve que le sexe comme exutoire. Isobe fait contre mauvaise fortune bon coeur et accepte que sa bien-aimée ne voit en lui qu'un sexe. Rapidement, les choses évoluent, prennent en intensité, et on se demande bien comment cela va se terminer. On découvre les personnalités de chacun et toutes les difficultés qu'impliquent leurs questionnements amoureux. Dramatique, poétique et torturé, ce manga est poignant tout en abordant un sujet ô combien banal, et ce sur une courte période de vie. Sans artifices, la vie, la vraie, est montrée avec maestria. Nos adolescents souffrent et nous souffrons avec eux.
Le dessin est particulièrement soigné. Réaliste, surtout pour les décors, le trait est intense et léger à la fois. Le chara-design laisse peu de place à la fantaisie typique des manga. Nos personnages peuvent être à la fois beaux et laids, comme pourrait l'être chacun d'entre nous. Cette particularité permet de donner corps et sérieux à ce manga sombre, abordant pourtant un thème qui aurait pu être guilleret. On est loin des stéréotypes de l'amour d'adolescent, où la seule complication n'est au final que de choisir parmi tous ses prétendants.
Le sexe fait partie intégrante de la vie amoureuse et apporte à la fois son lot de joie et de peine. Il prend donc une place importante dans ce manga, sans pour autant paraître lourd et injustifié. Les adolescents se découvrent par ce biais, se libèrent, évoluent. Les scènes de sexe en elles-même sont censurées, sensuelles et pures. Il est facile d'y reconnaître toute l'ambiguïté de la relation entre Koume et Isobe, ce qui les rend d'autant plus intenses.
Bref, il s'agit là d'un brillant manga qui ne laissera personne indifférent. L'amour n'est pas un long fleuve tranquille, il ressemble parfois même à une mer déchaînée où se noyer semble être la meilleure solution." 

DDG, le 14/06/2015, deux tomes lus.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici