Anonymous Heroes (The)

Anonymous Heroes (The)

Titre original: 
Wu ming ying xiong
Pays d'origine: 
HK
Genre: 
aventure
Date de sortie originale: 
1971
Durée: 
103 minutes

Avis

"The Anonymous Heros m'avait été présenté comme une variation sur le thème d'Il était une fois la révolution. Satisfait ou remboursé ? 

Un peu comme dans le film de Sergio Leone, on suit deux petits bandits illettrés qui détestent les profiteurs, qui vont accepter une mission pour la cause, via leur rencontre avec un révolutionnaire. Ici il s'agira de voler une cargaison de 3000 fusils. Une grande part du film consistera donc à se faire passer pour des soldats de la Troisième Division. ils sont accompagné d'une nana (la chérie de David Chiang) qui elle semble plus appâtée par le gain.  

Comme à d'autres reprises à ce tournant des années 70, le réalisateur Chang Cheh fait une pause dans les films de kung fu tradi', pour situer l'action de ses films à une époque plus moderne, quoi que toujours indéterminée (enfin ici il s'agit du moment où il y a la guerre entre l'armée japonaise, les seigneurs de guerre, le PCC et le Kuomintang). C'est l'occasion d'intégrer des éléments de western dans le wuxipian. Ainsi finalement, qu'on ait des costumes mandchoux ou de soldats, des sabres, ou des fusils à baïonnette, ça ne change pas grand chose. 

La vraie différence, c'est qu'il y a une scène d'attaque de train, en référence au western, mais ce sont nos héros anonymes qui sont dedans, et qui vont devoir le défendre de l'attaque de l'armée. C'est pas terrible, car on voit qu'une partie de la scène (tout ce qui se passe sur le train) est fait en studio avec peu de moyens. Ca casse un peu l'ambiance. La résolution de cette scène m'a fait beaucoup pensé au film 5 hommes armés (Don Taylor, 1969), western italien mettant entre autre en scène un personnage japonais  Pour le coup c'était véritablement stressant. 

Les combats sont des grosses mélée, à 3 contre 100, ce n'est pas très trépidant. 

Au final, le film est sympa, mais ne laisse pas d'impression marquante. Il lui manque un petit supplément d'âme je ne sais où. Peut-être parce que ses aspects westerns et politiques sont finalement peu assumés. Dommage." 

Docteur Spider, 04/06/10

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici