Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Virtus

Virtus

Titre original: 
Virtus
Auteur(s): 
Genre: 
yaoi bara, pornographique, historique
Éditeur original: 
Ookura Shuppan
Éditeur français: 
H&O manga
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
septembre 2010
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
cartonnée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
12€

Avis

"En regardant la couverture de loin je pensais qu'il s'agit d'une BD franco-belge, surtout en voyant ces gladiateurs et le titre Virtus. En y regardant de plus prêt, on voit que l'auteur est Gengoroh Tagame, roi du manga "hard gay". 

En se doutant qu'il s'agissait d'une histoire de gladiateur et en ayant Arena en tête (des histoires de combat où toutes les sévices avaient lieu dans l'arène), on attend avec un petit sourire au coin ce qu'il va se passer. Au bout de 8 pages à peine, notre héros est déjà malmené, sexuellement parlant, et on ne peut s'empêcher d'en rire ! Vu le traitement qui est infligé à notre ''héros'' il enrage et veut devenir un gladiateur plus fort.  

Sur cette trame basique, Tagame construit tout une histoire faite de vengeance, de drames passés etc. Virtus, le choix du titre, l'auteur l'explique en disant que ça signifiait certes vertu, mais aussi virilité : Ainsi on retrouve le dessin habituel de l'auteur, simple et efficace, donnant la part belle à des corps massifs et musclés, en un mot baroques.  

Un manga fun (mais je sais pas si ça sera un jugement partagé par tous) avec un scénario prenant, dans cette version hard de Gladiator. Décidément Gengoroh Tagame est un auteur à suivre." 

Docteur Spider, 15/09/10

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici