Pure Love

Pure Love

Titre original: 
Yannatchaukurai Aishiteru
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique / Yaoi
Éditeur original: 
Biblos
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008 (mai)
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (Les deux volumes ont été condensés en un)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
270
Prix: 
9,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Kyouji est un exorciste obligé de suivre un entrainement particulier sous les ordres de son oncle. Mais ce que vous ne savez pas (pas encore ^^), c'est que Kyouji est un exorciste avec une capacitée spéciale, enfin, même deux... il a peur des fantômes et... ne peux pas les voir! Il a donc à ses cotés, le suivant partout, Yu, meilleur ami et amant, qui lui, peut voir les fantômes, mais ne peut les exorciser. 

Pure Love est un manga axé sur le fantastique, comme on peut facilement le deviner rien qu'avec les bases du scénario, mais qui joue aussi beaucoup sur le comique. La raison? Tout simplement parce que Yu et Kyouji ne sont jamais allés jusqu'au bout de leur acte, et cela, à cause de la force surnaturelle de Yu (je sais pas si vous avez déjà essayé, mais une trace de griffure profonde de cinq centimètres au niveau des deux épaules, ça fait jamais du bien xD). Bon bref, des scènes comiques à prévoir. 

Passons maintenant au côté dessin.. Mmm que dire? Ben dans l'ensemble, c'est pas mal du tout. Parfois des petites imprécisions au fil des pages. Y'a aussi pas mal de fonds blancs, donc des décors peu nombreux, mais bien travaillés quand ils sont présents. Pas grand chose d'autre à noter. 

Pure Love est donc un manga plutôt sympathique à lire, doté d'un scénario et d'un humour au-dessus de la normale pour les yaoi, sans pour autant atteindre des sommets. Il reste cependant un bon moyen de passer un bon moment. 

KingYami, le 01/04/07

Mon avis rejoint en grande partie celui de KingYami.
Au début je trouvais ce yaoi particulièrement niais et peu fouillé, mais au fur et à mesure de la lecture, on se prend au jeu et on s'attache pas à mal à notre couple amoureux. L'histoire ne casse pas des briques mais il se passe suffisamment de choses pour ne pas s'ennuyer. Ce qui est un peu original, c'est que la limite qui sépare le rôle de dominant et de soumis semble assez floue, car la tendance s'inverse de temps à autres, même si Kyoji reste bien le seme.
Graphiquement, je n'ai pas grand chose à ajouter après ce qu'a dit KingYami, si ce n'est que je trouve les personnages assez beaux malgré certaines exagérations à la Nanae Chrono ou Kazuya Minekura dans les formes corporelles, qui me plaisent moyennement ici. 

Un yaoi sympa mais pas transcendant. 

Hanoko, le 02/06/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici