Professor Strangelove

Professor Strangelove

Titre original: 
Shiina Kyouju no Ijou na Aijou
Auteur(s): 
Genre: 
Yaoi, humour
Éditeur original: 
Kobunsha
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2011 (le 13 avril)
Nombre de tomes: 
4 (en pause)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
8,95€
Rythme de parution: 
en pause

Avis

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un yaoi aussi drôle. 

L'histoire est tout aussi farfelue que ses personnages. Le contraste de personnalité entre Shiina et Hayama conjugué au médicament inhibant l'adresse de quiconque l'avale est l'élément central du manga. C'est ni plus ni moins la porte ouverte à toutes les situations cocasses permettant à Shiina de laisser libre cours à ses envies d'obsédé sexuel. Hayama, lui, se rebiffe toujours contre ce professeur pervers, mais en vain. Et ses galères ne feront qu'empirer lorsqu'il subira le double de harcèlement avec l'arrivée de Kosuke.
On devine bien l'issue mais la force du manga réside dans ses blagues qui se renouvellent à chaque fois et sont vraiment drôles.
Le manga contient aussi deux histoires indépendantes. Toutefois, elles paraissent un peu ternes par rapport à l'histoire principale. Déjà par le ton adapté qui est moins à l'humour, puis avec des personnages plus classiques. L'auteure varie pourtant ses scenarii, mais l'histoire principale est si forte qu'enchaîner sur quelque chose de différent est un peu difficile. Je me demande de quoi sera faite la suite.
Le dessin est aussi très agréable et assez sensuel. Il y a juste certaines scènes où l'action est un peu confuse et on ne comprend pas tout de suite ce qu'il s'est passé. Mais c'est du bon boulot un général. 

On ne demande qu'une chose: encore plus de disputes et batailles entre le pauvre Hayama et ses deux harceleurs pervers ^^

Hanoko, un tome lu, début mai 2011

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici