Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Prisoner (Kaen)

Prisoner (Kaen)

Titre original: 
Prisoner
Auteur(s): 
Genre: 
Yaoi, sexe
Éditeur original: 
Kousai Syobo
Éditeur français: 
aucun
Date de sortie originale: 
2001
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
135

Avis

"Il existe deux yaoi portant le titre de "Prisoner" qui n'ont pas de lien mis à part leur nom. Nous les différencierons ici en ajoutant dans le titre le nom de l'auteur. J'ai lu celui qui me bottait le plus entre les deux, peut-être que je lirai l'autre plus tard. Pour l'heure voyons ce que nous avons là. 

La lecture de ce volume m'a plutôt satisfaite. L'histoire est un soupçon assez originale pour me donner envie de lire ce yaoi par rapport à un autre. Il ne va pas chercher très loin, mais il développe assez bien son idée pour que le manga soit un minimum crédible. Bon, ça reste très culcul-la-praline mais c'est plus cul que praline et c'est tant mieux %). Comme ça, les voyeuses que sont les lectrices de yaoi pourront bien se rincer l'oeil. D'autant que vu que la mangaka dessine assez bien, et que son style me plait au passage, les gars sont pas mal foutus dans l'ensemble, donc c'est plaisant à lire.
Et puis pour une fois, un yaoi n'est pas complètement joyeux et tout gentillet. La plupart que j'ai pu lire, même s'il y a des embûches, est toujours heureux au final, tandis que là pas vraiment. La fin s'est montrée aussi un tantinet surprenante et n'est pas un happy end comme le yaoi moyen fournirait sans se casser la tête. Ce manga n'est pas trop cruel non plus envers les personnages: des larmes, un peu de bondage, mais rien de bien méchant, c'est pas du Hoshi no Yakata. Il n'y a pas vraiment de violence (à moins que ma sensibilité de la violence soit erronée, ce qui n'est pas complètement impossible). Si, en y réfléchissant quand l'un des voleurs enfonce le bout de son flingue dans le derrière de Matsuba, ça doit pas faire du bien lol. Mais ce dernier n'a pas l'air de trop souffrir ^^.  

Enfin n'oublions pas quand même que les scènes de sexe sont explicites, donc manga à réserver à des jeunes femmes (hommes?) et plus. Mais c'est un bon titre, à lire à l'occasion ^^." 

Hanoko, un volume lu, le 30/01/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici