Paradis Secret

Paradis Secret

Titre original: 
Himitsu de, Hanazono
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, comédie, BL
Éditeur original: 
Biblos puis Libre Shuppan
Éditeur français: 
Soleil manga (collection eros manga)
Date de sortie originale: 
2005 (première édition), 2008 (deuxième édition)
Date de sortie en France: 
4 juillet 2012
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
8,99€

Avis

J'avais lu plusieurs manga de Shouoto Aya mettant en scène un harem masculin composé de jeunes hommes à la beauté toute plus céleste l'une que l'autre. L'auteure nous montrait clairement que son but était de mettre en scène de beaux éphèbes dans différentes situations. Mais si vous retirez la jeune fille centrale de ces Shôjo, vous voici arrivé ni plus ni moins dans du Boys'Love. En effet, avant de publier des Shôjo, Aya Shouoto avait réalisé de nombreux doujinshi yaoi et quelques oeuvres originales, parmi lesquelles Paradis Secret.
Moi qui m'étais ennuyée ferme en lisant ses Shôjo, ce yaoi me réconcilie un peu avec cette auteure.
Tout d'abord, il est vrai que j'ai tendance à plus d'indulgence envers les Boys'Love mais Paradis Secret n'est pas dépourvu d'argument pour autant. Il comporte pas mal d'humour mettant dans situations embarrassantes nos deux héros. L'histoire se résume assez vite, il n'est de mystère pour personne que ce manga s'oriente surtout à présenter des scènes coquines entre les personnages. Mais le fait qu'on suive successivement deux personnages (Minato puis Ryô) rend le manga plus amusant, évitant de tomber dans la monotonie. Je pense que l'axe humoristique entre Sakura qui s'amuse avec Ryô aurait pu être plus développé comme dans Professor Strangelove par exemple, mais vu la longueur de Paradis Secret, cela semblait difficile, d'autant que l'auteure cherche manifestement à caser tout le monde. Après avoir lu cette histoire, on se dit que tout est rose, qu'on est un petit nuage loin de tout souci de la vie. C'est peu réaliste mais ce n'est absolument pas le but de ce manga, dont je n'ai pas besoin de vous rappeler le titre justifiant cette ambiance fleur bleue. Donc, on ne va lui reprocher cela. Amatrices du genre, lisez-le tranquillement, sans prise de tête et vous passerez un agréable moment.
Cependant, la fin du volume nous réserve une deuxième histoire courte et des plus inattendues. En effet, le style est radicalement opposé, nous présentant un héros mélancolique, totalement désintéressé de tout aspect de la vie qui d'ailleurs ne cessera de s'assombrir pour lui entre problèmes de famille et complots politiques. J'ai été très surprise avec cette histoire qui n'a carrément rien à voir avec la précédente et je dois dire que j'en ai beaucoup apprécié la lecture. J'adore ce genre d'ambiance mélancolique, morose et même blasée. De plus, en peu de pages, l'auteure a su développer toute une histoire vraiment intrigante. Son dessin y est largement moins maîtrisé, mais son style montrait étonnement plus de maturité. Bref rien que pour lui, ce deuxième one-shot vaudrait la lecture de ce manga. 

Paradis Secret nous offre un havre d'insouciance, de tendresse et d'amour, suivi d'une brusque descente aux enfers. Les deux histoires indépendants s'opposent mais se suivent bien. Un bon one-shot pour toute fan de yaoi. 

Hanoko, 1 tome lu, le 07/09/2012

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici