Hana meiro

Hana meiro

Titre original: 
Hana meiro (花迷路)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, shoujo-ai
Éditeur original: 
Magazine Magazine (prépublié dans Yuri Shimai)
Éditeur français: 
Aucun
Date de sortie originale: 
28 novembre 2003
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
20

Avis

Dans les histoires se passant au Moyen-Âge, il arrive souvent que le jeune domestique tombe amoureux de la princesse qu’il sert, ou bien elle, ou les deux. Ce court manga propose de narrer l’évolution de la relation d’une jeune princesse et de sa suivante.

 

Notre héroïne, du genre un peu boudeur, aimerait bien se soustraire à ses obligations pour continuer à vivre avec sa suivante et confidente, plus âgée et mûre, à qui elle porte une affection particulière. On suit le quotidien de ces deux complices, dans un environnement paisible et coupé du reste du monde. Bien que l’histoire ne présente rien d’extraordinaire, ce petit manga est plutôt sympa à lire car ce duo se révèle amusant, l’une un peu puérile et énergique, l’autre maternelle mais un peu taquine aussi.

L’autrice s’est adonnée à un petite fantaisie de ce manga qui semble se passer au Moyen-Âge en dessinant son héroïne sortir subitement un ordinateur pour surfer sur la toile. Comme l’univers n’est pas décrit en détail, on imagine que les personnages vivent dans un pays qui a gardé des styles vestimentaires et des architectures anciens jusqu’à notre époque actuelle?

Quant aux dessins, c’est de bonne facture. Les pages sont propres, limpides à lire et les personnages et décors bien dessinés. Il faut simplement aimer le style de personnages à la tête très ronde avec de très grands yeux, typiquement shojo petites filles.

 

Un petit manga pas tellement mémorable mais rigolo.

 

Hanoko, le 02/01/2019

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici