Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

3 and 1/2

3 and 1/2

Titre original: 
3 and 1/2 (Three and a Half)
Auteur(s): 
Genre: 
yaoi, sexe, romance
Éditeur original: 
Sun Publishing Corporation
Éditeur français: 
Aucun (scantrad French-kiss http://www.bakarashii-san.fr/projets.html)
Date de sortie originale: 
2002
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
0
Nombre d'éditions en France: 
0
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
190

Avis

"Un manga qui nous présente divers couples dont la fougue amoureuse se manifeste avec le corps. Vous l'aurez compris, ce sont les scènes de sexe qui dominent dans chacun des one-shot. Heureusement, l'auteure les a sacrément bien faites, elle arrive à faire ressortir toute l'intensité de l'action avec des poses et des angles de vues assez osés. En plus, les personnages qu'elle dessine sont de belles bâtisses avec tout ce qu'il faut là où il faut, on est très loin des personnages androgynes qui sont récurrents dans les yaoi. Donc elle nous donne tout pour se rincer l'oeil. On pourrait juste reprocher de temps des visages pas très réussis surtout dans le one-shot nommé Dessin (plutôt ironique). Mon histoire préférée est Torso, celle où j'ai le plus aimé les personnages, sans doute parce qu'ils sont un peu tordus lol.
Chaque scenario n'est qu'un prétexte pour mettre en scène ses personnages en pleine action, mais même ce peu suffit à donner à ses histoires de quoi satisfaire.
Après, c'est sûr que ça reste du yaoi classique, pas de surprise, ceux qui doivent finir ensemble, finissent effectivement à chaque fois ensemble. Mais bon, rares sont les yaoi qui sont dessinés pour le suspense." 

Hanoko, volume lu le 29/09/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici