Zelda (the Legend of) - A link to the past

Zelda (the Legend of) - A link to the past

Titre original: 
Zelda no Densetsu: Kamigami no Triforce
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure, fantastique
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie en France: 
2009 (1er Juillet)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
2 (édition simple et Perfect Edition avec Zelda (the Legend of) - Majora's Mask)
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192 (édition simple)
Prix: 
7,95€ (édition simple), 19,99 euros Perfect Edition
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Ambitieux projet qu'est celui d'adapter un jeux vidéo en manga, d'autant plus si ce jeu vidéo est culte.
C'est donc un périlleux défis que s'est lancé ce duo de mangaka. A link to the past est la première adaptation d'un jeu Zelda à être publiée en France, mais suivront bientôt celles d'autres titres phares de la série comme Ocarina of Time ou Majora's Mask, des mêmes auteurs. Il est également intéressant de noter que l'adaptation manga de Zelda (The Legend of) : A link to the past est une des plus récentes, mais l'éditeur français semble avoir préféré la publication dans l'ordre chronologique de sortie des jeux originaux. 

Donc pour reprendre sur la critique de ce manga, je vais encore paraître inculte, mais la genèse de Link n'était pas entièrement inconnue. N'ayant joué qu'à Zelda (The Legend of) : Phantom Hourglass, j'avais pris l'histoire un peu en route.
C'est vrai que je n'avais jamais vraiment songé au début de la chose. Pour moi, Link devait sauver le monde ainsi que sa princesse, j'ai appris pas mal de choses. L'histoire était donc une découverte. 

La première remarque qui me vient, c'est que cette adaptation aurait pu nous tenir en haleine pendant plusieurs tomes, ici dans ce one-shot, l'histoire semble être bâclée et les combats drôlement raccourcis. Tout s'enchaîne bien trop facilement, jusqu'à l'affrontement final, vite expédié également. Même si on a jamais joué à Zelda, on s'est bien conscient que l'histoire ne peut pas tenir en si peu de pages. Du coup, sans cette mise en profondeur, Link nous parait un peu plat, un peu le stéréotype du héros parfait, jeune, beau, sensible, fidèle, courageux, honnête, ayant une enfance difficile, prêt à tout pour une princesse.
Ensuite d'après certaines personnes, l'inclusion d'un nouveau personnage, une jeune voleuse du nom de Ganty, serait un scandale. Pour ma part, j'aime bien ce personnage un peu moins lisse que tous les autres. Oui, car Zelda aussi est dans le manga est un modèle de vertu, belle, gentille douce... une princesse quoi.  

Pour le style graphique c'est assez mignon, mais on sent que celui-ci s'adresse plus à un large public, notamment un jeune public. La prise de risque n'est pas énorme.
D'ailleurs l'absence de violence laisse d'autant plus songer à une adaptation réservée plutôt à des jeunes. 

Au final, A link to the past est je pense une adaptation fidèle mais qui n'apporte rien de plus. Et si on ne connaît pas l'histoire, c'est une bonne occasion de s'y plonger, mais je ne vous conseille pas de l'acheter. 

Zéloé, 1 tome lu, le 30/08/09

L'avis de Zéloé étant similaire au mien, je ne vais pas palabrer pendant des paragraphes et des paragraphes. J'avais joué au jeu original Zelda (The Legend of) : A link to the past il y a plusieurs années de cela et je ne me souviens guère de l'histoire, donc je ne saurais vous dire si l'histoire de ce manga est fidèle à celle du jeu. Déjà les mangaka ont introduit un personnage exclusif, Ganty. Elle n'était pas spécialement utile à l'histoire mais ne la dérange pas non plus. Ce que je regrette, c'est que tout soit en résumé en un seul volume, du coup nous n'avons que les grandes lignes de l'histoire qui donne au scénario du manga un aspect assez kitsch, alors que Zelda c'est quand même bien plus que ça, (beaucoup d'humour, une histoire mieux développée etc.). On a donc l'impression de lire une gros résumé plutôt qu'un véritable manga c'est dommage. Et cela se ressent sur les personnages (Link et Zelda) qui ne sont pas aussi attachants qu'ils auraient pu l'être. Je rejoins donc parfaitement l'avis de Zéloé.  

Ça nous fait donc une adaptation correcte mais qui aurait pu être bien meilleure.

Hanoko, tome lu, le 22/09/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici