your lie in april

your lie in april

Titre original: 
Shigatsu wa Kimi no Uso (四月は君の嘘)
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie, romance, drame, psychologique, humour
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Gekkan Shounen Magazine)
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
Kodansha (prépublié dans Gekkan Shounen Magazine)
Nombre de tomes: 
11 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
11
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
Bimestriel

Avis

Un jeune prodige du piano traumatisé, une violoniste délurée qui sait déchaîner les foules. Deux lycéens au profil opposé mais réunis par la musique. Suivez l'histoire Kôsei et Kaori dans leur parcours musical extrascolaire.  

En démarrant Your Lie in April, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à l'un des mangas les plus connus en la matière Nodame Cantabile, pour la similitude du thème de l'apprentissage de la musique classique mais aussi la personnalité des protagonistes. Kôsei, tel Chiaki Shinichi, représente la rigueur et la discipline tandis que Kaori, telle Noda Megumi, incarne la fantaisie et l'enthousiasme. Les deux pourtant diamétralement contraires se complètent et forment un très bon duo. Et l'un sera là pour motiver et pousser l'autre vers le haut dans la voie de la musique.
Your Lie in April est un manga pétillant de par ses personnages et son histoire. Il se veut comme une bouffée d'optimisme grâce à la vitalité qui se dégage de chaque page. On remarquera de toute évidence le chouette travail de mise en scène des personnages lorsqu'ils jouent. Même si le dessin est perfectible, un bon dynamisme général se dégage de chacune des pages et en particulier donc des morceaux que Kosei et Kaori interprètent prenant des allures de prestations spectaculaires. Tous les personnages, à l'exception du héros, débordent de bonne humeur et poussent justement notre héros à sortir de son morne quotidien. Pour autant, je n'ai pas suivi cet élan en tant que lectrice.
Le scénario est encore trop basique et prévisible pour vraiment capter l'attention, tout comme les personnages qui sont très classiques. La lecture a beau être limpide, pour le moment il manque le petit quelque chose qui éveillera notre intérêt. De plus, l'acharnement de Kaori à sortir Kôsei de son état presque dépressif alors qu'elle ne le connaissait pas du tout personnellement paraît peu crédible à ce stade du manga.
Et il faut bien le dire, un manga parlant de musique n'est jamais un sujet évident en raison, a fortiori, de l'absence de la dimension auditive. Il faut vraiment que le manga ait une bonne histoire pour compenser cela. Pour reprendre l'exemple de Nodame Cantabile version animée, il est vrai que je ne percevais pas toutes les nuances de style dans le jeu de chacun des personnages par rapport aux morceaux joués, n'étant pas assez connaisseuse en la matière. Mais il était quand même chouette d'écouter tous ces classiques. Pour des mangas tels que Nana où l'histoire des personnages est bien plus développée, on peut se passer du son effectivement. Dans le cas présent, je ne suis pas encore conquise. 

Your Lie in April offre un moment de lecture sympathique, mais on attend que l'histoire décolle vraiment. 

Hanoko, deux tomes lus le 27/04/2015

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran your lie in april / Shigatsu wa Kimi no Uso (四月は君の嘘) (Shōnen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici