Vigilante – My Hero Academia illegals –

Vigilante – My Hero Academia illegals –

Titre original: 
Vigilante - Boku no hero academia illegals- (ヴィジランテ-僕のヒーローアカデミアILLEGALS-)
Genre: 
Fantastique, action, humour, enquêtes
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Shounen Jump +)
Éditeur français: 
Ki-oon (collection Shonen)
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
7 septembre 2017
Nombre de tomes: 
6 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
6 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
David le Quéré
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
6,90€
Rythme de parution: 
Selon parution japonaise

Avis

Vous aviez aimé My Hero Academia? Découvrez-en une autre facette avec des héros improvisés qui contournent les lois et les contraintes de diplôme pour exercer leur activité.

 

Vigilante – My Hero Academia illegals – se situe dans le même univers, narrant une histoire parallèle, sorte de « pendant ce temps, au sein de la population », par rapport au manga d’origine qui suit le parcours d’enfant dans l’une des plus prestigieuses écoles de héros.

Ce manga comble ainsi quelques lacunes qu’on pouvait trouver un manga principal, c’est-à-dire le côté plus réaliste et moins orienté grosse baston et antagonisme fort. On suit des personnages qui concilient comme ils peuvent leur vie normale et leurs actions pour la population. Nous sommes donc un peu dans la veine de certains comics qui se veulent plus modestes, plus léger, je pense notamment au rigolo Miss Marvel. Ayant pris la série en cours de route, je n’ai pas trouvé les personnages très attachants ni le scenario très passionnant, mais ça se laisse lire. Ce que j’ai apprécié aussi est le fait de voir un peu plus la police en action, qui paraissait très en retrait par rapport aux héros accrédités.

Pour faire le lien avec la série principale, certains personnages font des apparitions, comme Eraser Head. D’ailleurs Vigilante – My Hero Academia illegals – semble se passer avant le manga principal. Il officie donc plus ou comme comme prologue. Ce manga s’adresse donc plus aux fans du manga original, mais il peut très bien se suivre seul.

Le dessin diffère un peu de celui de Horikoshi Kouhei, mais le style convient parfaitement, c’est typiquement shonen d’action humoristique et assez bien fait dans l’ensemble.

 

Un spin-off sympathique, mais qui, d’un point de vue général, ne sort pas de l’ordinaire pour ce genre d’histoire.

 

Hanoko, tome 5 lu, le 01/03/2019

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici