Video girl Aï

Video girl Aï

Titre original: 
Denei Shôjô Ai
Auteur(s): 
Genre: 
Romance
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
1990
Date de sortie en France: 
1994
Nombre de tomes: 
15 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
15 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
2 (une édition deluxe avec 9 tomes)
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
192
Prix: 
5€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

Video Girl Aï est l'œuvre fétiche de Masakazu Katsura.
Une oeuvre adorée de tous les fans, une oeuvre touchante, amusante, où se mêle amour et fantastique, peine et joie, et des personnages charismatiques.
Au début tout va très vite, on a notre héros Yota qui est fou amoureux d'une fille, mais qui est tellement gentil, que lorsque cette fille avoue être amoureuse de son meilleur ami, il les laisse ensemble. En effet, le fait qu'il pense plus aux autres qu'à lui-même fait qu'un video club apparait, sortant de n'importe où, et le responsable lui propose de prendre une video, gratuitement.
S'ensuit l'histoire de Aï, la vidéo girl, qui en sortant du magnétoscope cassé de Yota, s'en trouve affecté et se voit ressentir des émotions et des sentiments humains, comme l'amour. Les premiers tomes sont centrés sur la relation Yota - Aï, et même si l'on voudrait voir Aî s'en sortir et devenir humaine, on se sent mal à l'aise. La transition entre le monde réel et le monde virtuel se fait trop rapidement.
Après cette sorte d'introduction, l'histoire se rafraîchit et l'on retrouve des scènes marrantes où le héros se trouve dans des situations embarassantes. L'apparition de Nobuko dans le scénario est une véritable bouffée d'air. L'espace de plusieurs tomes on suit les sentiments de tous les personnages, un triangle amoureux se forme et on apprécie.
Le tout est très bien dessiné ( enfin pour l'époque ), les personnages sont attachants, et même si quelques passages sont ennuyants j'ai bien aimé la lecture de ce manga.
Comme le dit l'auteur, à l'origine il écrivait pour des lycéens, donc il fallait que ceux-ci se retrouvent dans l'histoire. D'où le réalisme de certaines situations (pas toutes je l'affirme, certains passages sont vraiment emmerdants, voir neu-neu) ! Le héros qui au début n'a personne, se voit entouré de trois filles qui l'aiment à la fin du manga.
Je précise que Video Girl Aï se termine à la fin du tome 13. Ensuite les tomes 14 et la moitié du tome 15 se nomment Video Girl Len, avec d'autres personnages, dans un futur proche de l'époque où Yota vivait l'histoire (d'ailleurs on le voit à 25 ans, joli clin d'oeil de l'auteur ^^).
Enfin à la fin du tome 15, il y a une histoire indépendante et courte avec une autre video girl et un autre cas d'amour difficile!
J'avoue avoir bien aimé cette série. En comparant avec I"s je ne sais pas si l'auteur s'est amélioré ou a regressé, mais tout ce que je peux confirmer, c'est qu'il est très talentueux ! 

Mika, le 01/05/2005, 15 tome de lu

Si vous avez aimé Video girl Ai, lisez aussi :
I''s

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici