Undertaker Riddle

Undertaker Riddle

Titre original: 
Sougiya Riddle
Auteur(s): 
Genre: 
fantastique, comédie, action, shonen-ai
Éditeur original: 
Square Enix
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
30 août 2012
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
210
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Un lycéen est la jouet préféré des fantômes. Personne ne perçoit ces fantômes lui à part. Il passe bon gré mal gré un pacte avec ce qui semble un puissant exorciste pour se décharger de ces esprits encombrants... Pour rembourser sa dette, il sera obligé de travailler pour le compte de cet exorciste. Vous pensez tous à la même chose que moi: XXX Holic bien sûr! Alors que les premières pages de ce manga nous feraient clamer au plagiat, Undertaker Riffle prend heureusement très vite une direction différente. Il s'axe davantage sur l'action et, ne le nions pas, le shonen-ai.
Sakura Hayato, notre héros qui ne demandait qu'à une vie tranquille sans problème se retrouve embarqué par le manipulateur Riddle, fossoyeur chargé d'expédier dans l'au-delà les esprits restés sur Terre et qui a manifestement eu le béguin pour ce délicat lycéen. Entre fantômes assoiffés d'âmes humaines, combats mystiques et entourloupes envers le pauvre Hayato, Undertaker Riffle se définit comme un manga qui suit beaucoup la mode et tendance actuelle.
Le héros lutte aux côtés du fossoyeur pour vaincre des esprits gloutons. Entre deux missions, il se fait souvent mener en bateau par Riddle qui aime le taquiner ; donc une bonne dose d'humour s'ajoute à la liste. Bien sûr, tout cela est aussi prétexte à beaucoup de fan service dans le style shonen-ai pour aguicher les amatrices du genre. Ensuite, comme tout Shônen qui se respecte, le héros renferme en lui quelque de chose de particulier qui va attirer l'attention de personnes mal intentionnées.
Le style visuel rappelle beaucoup de Black Butler, dans le character design des personnages notamment. Riddle ressemble étrangement à l'un des personnages du manga cité précédemment qui porte... tiens ? le titre d'Undertaker. Drôle de coïncidence. Apparaît dans la suite du manga un personnage à la longue chevelure rouge qui ne manquera par nous faire penser à Grell Sutcliff aussi. L'inspiration semble flagrante mais passons.
Le dessin joue beaucoup sur les formes assez pointues et allongées, ainsi qu'un fort contraste de noir et de blanc. La gestion des ombres par le tramage est assez réussie de manière général, le manga est assez beau globalement. Mais le dessin n'est pas d'un niveau remarquable, il est juste convenable. Pas assez pour me séduire donc, mais les fans du genre y trouveront leur compte. 

Undertaker Riddle vous laissera un fort sentiment de déjà vu avec d'autres séries cultes. Pas mauvais mais de facture moyenne, ce manga se lit aussi vite qu'il s'oublie. À voir s'il gagne en intérêt sur les volumes suivants. 

Hanoko, un tome lu, le 09/10/2012

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Undertaker Riddle / Sougiya Riddle (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Undertaker Riddle / Sougiya Riddle (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Undertaker Riddle / Sougiya Riddle (Shōnen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici