Tokyo Summer of the Dead

Tokyo Summer of the Dead

Titre original: 
Tokyo Summer of the Dead
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, horreur, suspense
Éditeur original: 
Ichijinsha (prépublié dans Comic Rex)
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2013 (16 juin)
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
162
Prix: 
7,99€
Rythme de parution: 
Bimestriel

Avis

L'éditeur français présente Tokyo Summer of the Dead comme un manga de plus dans la famille des histoires d'horreur à zombis. Le titre n'est bien sûr pas sans nous rappeler le populaire Highschool of the Dead, ne sera-t-il qu'un titre de plus parmi tant d'autre ?
À première vue, il s'agit effectivement d'une histoire d'horreur tout ce qu'il y a de plus classique. Brutalement, des zombis commencent à envahir une ville (ici Tokyo), ils prolifèrent considérablement et attaquent tout humain sur leur route. Un groupe de personnes tout ce qu'il y a de plus ordinaire se retrouve inexorablement plongé au milieu de tout ce chaos inexpliqué. Ils vont tenter tant bien que mal de s'en sortir, en éliminant des zombis, coopérant avec d'autres survivants rencontrés, pour le meilleur ou pour le pire.
On retrouve donc tous les éléments caractérisant le genre. Le manga ne semble pas avoir une histoire profonde, nous sommes dans un pur survival horror. Il ne fait pas tellement peur, néanmoins, il possède un minimum d'atouts qui le rendent assez accrocheur. Les personnages sont tous assez classiques, mais j'aime bien la manière dont l'auteur tisse leurs relations. Ça s'allie, ça se dispute, ça se fait angoisser... toutes ces interactions rendent rapidement le scenario plus intéressant du fait qu'une empathie s'installe entre le lecteur et les personnages. Un certain suspense sera donc de la partie pour Tokyo Summer of the Dead 
Côté dessin, le niveau est bon, mais ça manque clairement d'intensité. L'auteur a un bon trait, soigné et maîtrisé. J'aime beaucoup son character design en général. Mais on le sent un peu trop appliqué, on aurait aimé que les pages soient plus crades, que l'auteur se lâche au niveau du dessin des zombis. Je ne demande pas non plus quelque chose de l'ordre de Hellsing, ni de tomber dans le grossier, mais ça aurait été pas mal d'y aller plus fort pour rendre la chose un peu plus percutante. Les combats ont aussi tendance à être un peu ramollo, les pages ne sont pas toujours assez dynamiques, c'est dommage. 

Dans le genre zombi j'avais préféré des manga plus viscéraux tels que I am a Hero, mais Tokyo Summer of the Dead ne se défend pas mal. Un manga classique mais qui reste tout de même un bon titre à se mettre sous la dent pour les amateurs du genre. 

Hanoko, un tome lu, le 10/12/2013

D'autres zombis avec Resident Evil - Marhawa Desire

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici