To Your Eternity

To Your Eternity

Titre original: 
Fumetsu no Anata e (不滅のあなたへ)
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, aventure, drame
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Shuukan Shounen Magazine)
Éditeur français: 
Pika (Collection Shônen)
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
19 avril 2017
Nombre de tomes: 
7 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
2 (édition normale et édition spéciale 48H de la BD 2018)
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
6,95 euros (édition normale) - 2 euros (édition 48h BD)
Rythme de parution: 
trimestriel

Avis

Un étrange loup qui semble revenu d'entre les morts, un jeune homme esseulé qui survit malgré la disparition des siens... Puis changement de contexte pur une village versé dans des traditions ancestrales.  

Dès ses premières pages, le manga nous captive. Quel est cet étrange loup? Qu'est-il arrivé à ce jeune homme qui survit seul? où et à quelle époque cela se passe-t-il potentiellement? L'émotion nous touche très vite, on s'attache à ces deux personnages réunis par le hasard dont l'optimisme cache un chagrin. Puis, sans que de réelles réponses soient apportées, on passe à un autre village. Ce jeune homme disparaît, comme il arrive souvent dans le monde que des personnes aimable et admirable disparaissent dans l'anonymat. On s'intéresse ensuite à un village ésotérique, où une petite fille est désignée pour un rituel sacrificiel. Le fil conducteur: le héros immortel ou mort-vivant qui croise le chemin de cette petite. On nous interroge d'emblée sur la valeur de la vie, sous plusieurs formes.
Ce premier tome à mi-chemin entre du Princesse Mononoke et du Bride Stories ne cesse de piquer notre curiosité. Le dessin est simple mais de qualité, il retranscrit parfaitement l'émotion des personnages. Je ne m'en étais pas rendu compte de prime abord, ce manga est dessinée par l'autrice de A Silent Voice, que j'avais adoré aussi. Il semble décidément que cette Yoshitoki Ooima se révèle pleine de ressources! 

Je croise les doigts pour que les volumes suivant continuent de nous surprendre et nous toucher, mais c'est une série à découvrir! 

Hanoko, un tome lu le 11/04/2018

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici