Univers des Tales of

Tales of the Abyss

Tales of the Abyss

Titre original: 
Tales of the Abyss
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, aventure, action, heroic-fantasy
Éditeur original: 
ASCII Media Works
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2011 (le 14 avril)
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
194
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel)

Avis

La série vidéo-ludique des Tales of est prolifique, tout comme ses nombreuses adaptations sur différents supports. C'est l'heure de Tales of the abyss de bénéficier de son support manga. Sorti le mois dernier en France, le manga narre l'histoire d'un jeu aristocrate qui ne connait quasiment rien à la vie va être subitement propulsé dans un monde hostile et il devra tout apprendre à ses dépends. 

Le début comporte pas mal de situations humoristiques avec les réactions assez décalées du héros qui découvre tout de la vie normale. Luke ne manquera pas alors de nous rappeler une certaine princesse de Disney ce qui fera sourire pas mal de nostalgiques. Ensuite, lorsque l'intrigue se développe davantage, le manga adopte un ton plus sérieux. Le début est très classique des histoires d'heroic fantasy. Un jeune homme s'éveille fortuitement (ou pas...) à un pouvoir gigantesque et va se retrouver au coeur de nombreux conflits. Les personnages qui l'accompagnent sont aussi assez classiques.
Cependant, l'intérêt croit à partir du volume deux lorsque l'histoire se complexifie suite à l'arrivée de nouveaux personnages et des doutes qui s'installent sur ceux que nous connaissions déjà. Le premier volume n'est pas très passionnant mais à partir de la deuxième moitié du deuxième, l'histoire devient plus intéressante, il y a un certain suspense qui se met en place: à qui peut-on se fier réellement? Qui manipule qui? Luke décide de prendre son destin en main, pour le meilleur ou pour le pire?
Quant à la fidélité au jeu original, je n'y ai pas joué donc difficile de juger, mais d'après les visuels issus des jeux vidéo, je pense que l'auteur a assez respecté son sujet initial. Visuellement du moins, on retrouve bien le style original. Le dessin est assez bon globalement. Les combats ont toutefois légèrement tendance à être brouillon. Le tramage n'est pas non plus toujours des plus agréable, la densité de points des trames peu élevée donnant une impression granuleuse et donc peu fluide. Les personnages manquent un peu de finesse à mon goût, mais là c'est vraiment du détail. 

Cela nous fait donc une adaptation honnête, pour un manga pas mal plus généralement. Ce n'est pas un titre incontournable, mais il reste sympa à lire.

Hanoko, deux tomes lus, fin avril 2011

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici