T'abuses Ikkô!

T'abuses Ikkô!

Titre original: 
Amaenaide yo!!
Genre: 
Comédie, romance, ecchi
Éditeur original: 
Wani
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2007 (février)
Nombre de tomes: 
7 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
7
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
224
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
terminé (bimestriel)

Avis

"Un concept sympathique, qui ressemble en effet à celui de Love Hina, avec le mec entouré au quotidien de nombreuses nanas. C'est rigolo mais dans le cas présent, c'est vraiment trop répétitif parce l'humour se résume à cela : des problèmes surviennent que ce soit pour l'exorcisme ou autre chose, ça se règle toujours avec les filles qui s'exhibent malgré elles, et encore pas toujours. C'est un peu contrebalancé quand Yuko qui est presque plate intervient mais c'est peu fréquent. Ça va cinq minutes tout ça mais continuellement des poitrines et des fesses à tort et à travers, ça devient lourd. Surtout que les filles n'ont pas des corps beaux au point de les mettre sans cesse en avant  . Encore si elles étaient aussi bien foutues que dans Enfer et Paradis par exemple je ne dis pas, mais là, les fesses et hanches sont beaucoup trop exagérées par rapport à leur taille, c'est moche vu qu'elles ne sont pas des femmes mais plutôt des gamines. J'ai envie de dire (allez sortons les grand mots) que c'est pire que dans Grenadier. Je ne nie pas que Rushuna ait aussi de sacrées formes, mais avec elle ça passe mieux, parce qu'elle a un corps plus allongé et un air plus adulte. Au menu de T'abuses Ikkô! : des filles au visage de douze ou treize ans avec une poitrine et des fesses bien plus développées. Au passage, je trouve que les tenues de filles ne le mettent pas tellement en valeur, elles donnent l'impression que les seins des filles sont tombants comme si celles-ci commençaient à avoir des seins de vieilles... Enfin bref c'est pas extra. 

Après s'être longuement penchée sur le physique des filles (il faut dire qu'il occupe une grande partie du manga), peut-être un petit mot sur le dessin général du manga. Il n'est pas mauvais, l'auteur a détaillé et travaillé son manga en montrant de la personnalité dans son style, mais je n'accroche pas. Les personnages avec des yeux immenses, c'est pas trop mon dada. Et il y a un truc de trop : les sourcils de Sumi. C'est vraiment abusé, moi-même j'aime bien les personnages aux sourcils prononcés, je trouve que ça donne plus de force à leur caractère mais là c'est moche et complètement inutile. Enfin je ne vais pas commencer à râler sur tout ce qui ne me plait pas. Donc arrêtons avec le dessin. 

Côté histoire, l'histoire des exorcistes est un peu originale bien que n'innovant pas des masses. On peut remarquer sur la fin du premier volume une ouverture vers plus de scénario, grâce à l'apparition des deux mystérieux moines. Nous verrons ce que ça donnera sur la durée. 

Récapitulons: T'abuses Ikkô est un manga plein d'humour et coquin même s'il est modérément réussi. A lire si vous aimez ce qui est ecchi et que vous êtes suffisamment tolérant." 

Hanoko, 1 tome lu, 26/02/07

D'autres histoires d'exorcisme, dans un autre genre: Chrno Crusade

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici