Univers des Suikoden

Suikoden III - L'Héritier du Destin

Suikoden III - L'Héritier du Destin

Titre original: 
Suikoden III
Auteur(s): 
Genre: 
Heroic Fantasy
Éditeur original: 
Media Factory
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
11 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
11
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple+jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel)

Avis

J'avais eu une lecture du premier volume il y a quelques temps qui m'avait peu convaincue. Je n'accrochais pas trop au dessin qui manquait d'assurance par moment. L'histoire non plus ne me disait rien. Bref je n'avais pas accroché.
A présent j'ai repris directement au tome six, n'ayant pas eu l'occasion de lire ceux qui précèdent pour diverses raisons. Ce que je peux dire, c'est que l'auteur a eu le temps d'affiner son trait, les dessins se sont nettement améliorés et sont devenus tout à fait honorables. L'histoire a elle aussi pas mal évolué. Plusieurs batailles sont menées à différents niveaux, de nombreux personnages interviennent et les émotions sont là. Malheureusement, je ne comprends pas tout ce qu'il se passe mais ça ne m'a pas empêchée de suivre. Le manga a vraiment gagné en intérêt à ce stade-là.
Je ne peux rien affirmer avec certitude mais Suikoden III doit vraiment valoir le coup. Quant à la fidélité au jeu vidéo original, je ne parle pas de ce que je connais pas.

Hanoko, le 12/04/07

"Suikoden III comme son nom l'indique est une adaptation du jeu vidéo du même nom. Je ne sais pas quel lien entretien le manga en matière de design, mais le dessin de la BD est de qualité, bien rond, bien ficelé. Aki Shimizu a encore frappé. 

À part ça, c'est une série d'heroic fantasy assez classique mais qui se lit bien. 

En toile de fond : les hauts dirigeants manipulent en secret leur armée pour que la paix entre les différentes créatures de la terre ne puisse pas avoir lieu... À mon âge, je préfère lire des trucs réels directement, plutôt que de l'aborder de façon détournée. 

À la fin du volume 1, l'auteur rappelle à toute fin utile que la saga place 108 personnages principaux en son centre. Ce qui ne fait non pas directement référence au jeu vidéo, mais aux 108 brigands du roman chinois Au bord de l'eau, (Shui hu zhuàn, Sui Ko Den en japonais). 

Une lecture distrayante mais j'ai des choses plus importantes à faire." 

Docteur Spider, 1 tome et demi lu lu, 20/09/08

 

Voir également le Manhwa Archlord, the next RPG

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici