Sonezaki Shinjû

Sonezaki Shinjû

Titre original: 
Sonezaki Shinjuu
Auteur(s): 
Genre: 
Ecchi, romance, drame, historique
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
aucun
Date de sortie originale: 
2008
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
61

Avis

"Voici un one-shot tiré d'une histoire vraie se déroulant dans le Japon féodal. On y parle de geishas, de leurs conditions de vie particulières, mais aussi d'un amour difficile. Le tout est magnifiquement orchestré et présente un graphisme léché.
Les graphismes, parlons-en. Ce one-shot est, à ce niveau, vraiment superbe. Les décors sont sublimes, les personnages et leurs costumes (que de beaux kimonos) sont un régal, et le tout fourmille de détails. Vraiment, l'auteur s'est décarcassé pour nous offrir un manga très beau. Légèrement ecchi, les plans de petites culottes et de décolletés sont légion, ainsi que les scènes suggestives. Mais qu'importe, ce one-shot roxxe !
Revenons-en à l'histoire. Comme je le disais plus haut, c'est tiré d'une histoire vraie. Ce n'est cependant qu'à la fin qu'on nous le précise. Cela donne d'ailleurs une dimension attachante supplémentaire à l'opus. J'ai aussi apprécié le fait que l'auteur a souhaité respecter au mieux l'historique de l'époque. La vente de petites filles aux établissements de geishas par leurs parents, les geishas qui, passées un âge, sont revendues à de vieux mais riches hommes, les mariages arrangés, le déshonneur. Bref, les soubassements d'une culture pas aussi kawaii que ça. Malgré tout, l'amour qui irradie des deux héros rend le tout diablement poétique. On suit leur histoire avec entrain, le coeur serré dans l'expectative d'un avenir improbable.  

Vous l'aurez compris, ce one-shot m'a conquise. J'espère qu'il fera de même avec vous." 

Dragon de Givre, le 18/04/09, one-shot lu.

D'autres "geishas" avec Sakuran

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici