Shina Dark

Shina Dark

Titre original: 
Shina Dark
Genre: 
Ecchi, humour, heroic-fantasy
Éditeur original: 
Media Works
Éditeur français: 
Taïfu
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€

Avis

"Je suis tombée sur les 36 premières pages du premier tome. Il est évident que mon avis sera succinct.
L'histoire semble très forte dans le style parodie des épopées d'heroic-fantasy. Pour une fois, on suit le côté obscur de la force, soit le roi démon Exoda. Rien que lui, il vaut son pesant de cacahuète. Fainéant et peu investi, il se fiche bien d'avoir reçu 1000 jeunes vierges en sacrifice et ne sait même qu'en faire. Il ignore presque les héros qui viennent l'affronter et il semble cacher un lourd secret. En plus, il est mignon.
Cela va sans dire que le manga est très tourné vers l'humour. Les scènes sont cocasses grâce au caractère des personnages et parfois aussi aux dialogues. J'ai apprécié les paroles du héros qui se croit dans un jeu vidéo et la légende qui court concernant Exoda. D'après les livres, ce serait un gros lubrique pédophile... De quoi le réjouir...
Le manga tourne aussi beaucoup autour du ecchi. Avec 1000 jeunes femmes et une telle légende, il était évident qu'on aurait notre lot de seins bien gonflés et de tenues sexy. Mais comme Exoda semble s'en ficher comme de ses premières chaussettes, c'est plus fun qu'autre chose.
Le dessin est assez sympa bien que peu original. Le chara-design est très orienté heroic-fantasy, forcément. Le secrétaire est très classe, ainsi qu'Exoda et les deux demoiselles sur le devant de la scène. L'une des deux a d'ailleurs un prénom débile puisqu'elle s'appelle Galette. Oui, c'est drôle.
Hm, sinon, que dire d'autre ? Il semblerait qu'Exoda ne se rende pas compte qu'il alimente les propos à son sujet, en créant quiproquos et scènes ambiguës. La petite fille est d'ailleurs souvent au centre des rumeurs...  

Voilà, en bref, un manga assez comique et un peu ecchi. Léger mais intéressant." 

DDG, le 16/05/10

Il semblerait qu'un anime existe.  

Pour de l'heroic-fantasy quelque peu parodié : Superior.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici