Sa Majesté le Chat

Sa Majesté le Chat

Titre original: 
Neko to Geboku no Suteki na Nichijou (猫と下僕の素敵な日常)
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, tranche de vie
Éditeur original: 
Enterbrain (prépublié dans Famitsu Comic Clear)
Éditeur français: 
Doki-doki
Date de sortie originale: 
2015
Date de sortie en France: 
2017 (le 5 avril)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
9,90€

Avis

Amis des chats, ce one-shot est fait pour vous ! Au programme, la vie d'un couple et de ses chats, le tout en couleur et agrémenté de photos ! Un manga qui vaut son prix un peu plus élevé que d'ordinaire chez cet éditeur.

Nous suivons donc quatorze ans de la vie du mangaka et de son épouse, qui, alors qu'ils ne pensaient pas le faire un jour, adoptent un chat errant. Puis deux, puis trois... Au final, ils se retrouvent avec cinq chats ayant tous leur caractère affirmé, leurs habitudes... et nous, lecteurs aimant les chats ou non, on se surprend à apprécier ces tranches de vie sans prétention, le quotidien avec des animaux étant toujours ponctué de bons et de mauvais moments. Si vous avez des chats, cette histoire fera sans doute écho à la vôtre, les bêtises d'un animal pouvant se retrouver chez tous...
Toujours est il que les félins de ce manga sont adorables, tant dans leur comportement que physiquement, les photos étant particulièrement appréciables pour s'y attacher davantage. D'ailleurs, j'ai été très émue par certains passages, poignant mais si simplement présentés...
Tout le one-shot est dessiné sans chichi, les personnages et les chats étant en mode chibi. Cela colle bien à ce style d'histoire sans prétention mais tellement mignon. La couleur apporte la petite touche vivante et chaleureuse propre à l'univers des animaux domestiques, à mon sens. Après, ce n'est pas de la colorisation pointue, on reste dans la simplicité délicieuse. 

Bref, un manga pour les fans de chats et même les autres. Trop mignon ! 

DDG, le 05/04/17, one-shot dévoré.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici