RG Veda

RG Veda

Titre original: 
Seiden RG Veda
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique
Éditeur original: 
Shinshokan
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
02/1990
Nombre de tomes: 
10 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
4
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
210
Prix: 
9.00euros
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"Une prophétie, six "étoiles destructrices" censées mettre fin au règne tyrannique de l'empereur du ciel: Taïshaku-Ten, guerrier craint de son peuple; marque le début de ce grand capharnaüm qu'est RG Veda.
Un beau jour, Yasha, chef du clan Yasha (au moins, c'est facile à retenir ^^), sous les ordres de l'empereur du ciel, part à la recherche d'une liseuse d'étoiles s'étant échappée du palais. Mais lorsqu'il la retrouve, celle-ci lui dévoile qu'il est destiné à élevé Ashura, un jeune garçon, descendant du clan Ashura (eh oui, tout est dans la simplicité?), et dont le destin, en plus que de "bouleverser l'ordre du ciel", est de tuer Yasha. Ce dernier part pourtant à sa recherche, et lorsqu'il le trouve, il décide malgré le destin de cet enfant, de le protéger. 

Voila le gros du scénario, le reste se dévoilant au fur et à mesure de la lecture. Cependant, l'histoire est longue à se mettre en place, il faut plusieurs tomes avant d'amorcer le véritable but de l'histoire, et le tout n'est réellement compris que dans les trois derniers tomes de la séries... Il faut s'accrocher. 

Coté graphismes? Pour ma part, RG Veda reste l'un des meilleurs titres des CLAMP, ancré dans le styles shojo vieux de quelques années, avec des traits fins au niveau des personnages, des cheveux scintillants, souvent longs, et par-dessus tout, un jeu de contraste qui en met plein la vue dès les premières pages. On s'attache de ce fait très vite aux personnages qui ont souvent des personnalités complexes frisant la schizophrénie. 

Abordant le thème du destin et de la capacité ou non de l'homme à le changer en fonction de ses action, RG Veda est une des premières oeuvres des CLAMP, il garde tout son charme même après ces longues années, et reste sans doute dans le palmarès de leurs meilleures oeuvres. 

King Yami, toute la série lue, le 03/03/07

Fiche associée: l'OAV RG Veda
Si vous avez aimé, voyez aussi dans le même thème: X

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran RG Veda / Seiden RG Veda (Shōnen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici