Revenge Classroom

Revenge Classroom

Titre original: 
Fukushu Kyoshitsu (復讐教室)
Genre: 
AMAZAKI Karasu
Éditeur original: 
Futabasha
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
11 mars 2015
Nombre de tomes: 
6 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
188
Prix: 
7,50€

Avis

"Adeptes des drames psychologiques implacables, ce manga est fait pour vous !
L'histoire nous propulse dans le quotidien mouvementé d'une lycéenne, Ayana. Harcelée par ses camarades de classe, elle finit par péter un boulon et décide de s'en venger. Et elle est bien décidée à leur rendre la monnaie de leur pièce.
Au programme donc, pas mal de violences, qu'elles soient psychologiques ou physiques. Ayana en a bavé comme il n'est pas permis d'en baver, ses camarades sont sans pitié avec elle, et ce sans qu'on sache encore trop pourquoi. Mais une histoire de vengeance pure ne serait pas bonne si des remords ne pointaient pas le bout de leur nez, que ce soit chez notre vengeresse que chez ses tortionnaires. Ainsi, le manga s'amuse à tirailler ses lecteurs entre la haine et la pitié, pour quelque personnage que ce soit. En effet, on a envie de plaindre Ayana, mais on a aussi tellement envie de la détester pour ses actes... Et si ses camarades de classe n'étaient pas si horribles que cela ? J'aime bien que le côté manichéen soit un peu malmené. La vengeance est-elle justifiée ? Jusqu'où peut-on aller face à nos oppresseurs ? Bref, ce manga va vous faire réfléchir.
Et il va vous également vous retourner. Les situations dans lesquelles sont embarqués les personnages, qu'ils soient protagonistes ou antagonistes, sont assez hard. De fait, il est assez déviant d'apprécier Ayana qui semble au final plus cruelle que ses bourreaux. Et pour ne pas bouder notre plaisir, les auteurs ont préféré suggérer les scènes que les montrer ouvertement comme l'auraient fait certains manga type eroguro (genre Anamorphosis que j'adore). Je pense qu'il n'y a rien de pire que d'imaginer ce qu'il peut se passer, car notre esprit a un peu tendance à voir plus noir que cela pourrait l'être. Bref, pas glop pour nos lycéens.
Le premier tome pose bien sûr les bases de la vengeance d'Ayana, mais il pose aussi quelques questions quant aux réactions de notre lycéenne face à des éléments qu'elle n'avait pas prévu. Va-t-elle flancher ? Comment son plan va-t-il évoluer ? Vivement le prochain tome.
Niveau dessin, c'est sympa sans être remarquable. Les sentiments des personnages ressortent bien et il est intéressant de les voir passer de la cruauté à la sympathie d'une page à l'autre, en fonction des situations. J'aime bien. 

Bref, un manga fort sympa, j'ai hâte de lire la suite." 

DDG, le 04/03/2015, un tome lu.

Dans ce principe de vengeance, voir aussi Etrange petite Tatari (L')
Et pour de la vengeance sanglante d'une lycéenne contre ses camarades: Carnage à la Tronçonneuse, le côté psychologique en moins

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici