Re/Member

Re/Member

Titre original: 
Karada Sagashi (カラダ探し)
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur, tranche de vie, tragédie
Éditeur original: 
Shueisha (Prépublié dans Shonen Jump +)
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2014 (le 22 septembre)
Date de sortie en France: 
2016 (le 11 février)
Nombre de tomes: 
8 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,65€

Avis

Un meurtre. Un corps démembré à retrouver. Une tueuse sanguinaire à fuir. Aucune issue excepté la réussite de la recherche. 

Re/Member débarque dans une période où les manga de survie et de jeux de la mort coulent à flot. Pour en avoir lu pas mal sur le dernier mois, je commençais à saturer un peu. Mais, progressivement, même si ces circonstances m'ont laissée dubitative au début, Re/Member fait son effet.  

Dans Re/Member, on découvre des lycéens tout ce qu'il y a de plus banal, qui a priori n'ont rien demandé quoi que ce soit à personne et se retrouvent embarqués dans un jeu macabre qui leur passe par-dessus la tête. Ils doivent subir une terrible épreuve dont même la mort ne peut les dispenser. Sur ce premier tome, ce ne sera ni l'aspect psychologique ni le côté mystérieux qui marqueront vraiment, ils demeurent pour le moment peu développés et on ne peut plus classiques. Mais bien son pendant horreur.
Les apparitions aléatoires de la fatale Rouge-Sang font bien flipper et le manga entretient parfaitement le rythme pour tenir en haleine le lecteur. Là pour le coup, je me suis vraiment cru dans un jeu vidéo d'horreur tel un SCP Containment Breach, d'autant que les élèves ne meurent jamais vraiment. Ils sont renvoyés à la veille, tel un point de sauvegarde pour passer au niveau suivant. De plus les annonces sonores des apparitions de la Rouge-Sang vont aussi bien aider qu'induire en erreur les participants. Les effusions de sang et corps déchiquetés ne manqueront pas. Cependant, c'est bien le suspense qui reste le point fort du manga. Le second à relever serait la grande qualité des dessins. Le style du dessinateur est très léché et soigné pour ses héros qui semblent tous top-modèles, tandis qu'il se lâche complètement sur les expressions hystériques de la Rouge-Sang, qui avait l'air du portrait craché de Sadako (Ring). Bonne mise en ambiance sur la gestion des ombres, etc. 

Re/Member est un manga que j'aurais encore plus envie de vivre à l'écran, une manette à la main, dans la mesure où un manga d'horreur et gore peut donner envie d'être expérimenté plus personnellement ;).
En tout cas, je me demande si l'un des élèves pensera à proposer à la Rouge-Sang, qui exige de faire reteindre sa robe en rouge, d'aller faire un tour dans le club des arts plastiques du lycée

Hanoko, un tome lu, le 23/02/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici