Rampou - Le Génie au poing d'acier

Rampou - Le Génie au poing d'acier

Titre original: 
Arabian Majin Bokentan Lamp Lamp
Genre: 
Combat des mille et une nuits
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Manga Player Collection
Date de sortie originale: 
1991
Date de sortie en France: 
1996
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
42F ^^
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"J'étais tombé sur ce titre dans une braderie, au moment où je me remettais aux manga papier au début des années 2000. Une quinzaine d'années d'après, j'ai enfin fini de remettre la main sur l'intégrale de la série. Entre temps le phénomène Death Note a tout dévasté sur son passage, élevant Takeshi Obata au rang de Dieu vivant. Alors ce petit Rampou que j'avais apprécié étant plus jeune, est-il toujours aussi bien ? 

Rampou, génie, a été enfermé dans une lampe magique par le seigneur Dogramagul, un puissant démon. 100 ans plus tard, Toto et Loukir, deux adolescents, vont essayer de le délivrer, afin qu'ils les protègent des djinns qui veulent détruire leur village. Mais est-il vraiment le gentil génie que la légende raconte ?  

Ce petit manga (deux tomes et demi) est une suite ininterrompue de combats, contre des adversaires de plus en plus forts. Ils sont de bonne sfactures car les djinns ont des pouvoirs intéressants, voir sophistiqués, et il va falloir être astucieux en plus d'être balaise pour en venir à bout. La série est courte, mais pas bâclée : toutes les étapes du parcours sont bien développées.  

Il est rigolo que, bien qu'étant basé sur Les mille et une nuits, le manga reprénne des schéma du Voyage en occident (Patalliro Saiyuki pour ne prendre qu'un exemple) : le génie est enfermé, depuis des lustres, en haut de la montagne (et non en bas). Il va être délivré par un clampin qui passait par là ;). Notre génie a un caractère pénible (''je vais tous vous bouffer bande d'humains !!!'') mais un des jeunes possède un objet capable de le tempérer (ici, un miroir qui le fait rentrer dans sa lampe). Puis nos héros vont devoir aller vers l'est pour mettre la main sur le méchant et récupérer la grande soeur qui a été capturé.  

Comme d'habitude avec ce genre de shonen, j'ai du mal à accrocher à l'humour des persos et ait du mal à m'identifier à eux (c'est des ados). Genre le Rampou, il perd ses moyens face aux belles filles, et devient tout gaga, ça ne me fait pas rire. 

Le style de l'époque d'Obata est sympa, même s'il n'a plus aucun rapport avec ce qu'il fait aujourd'hui. Le dessin est de qualité, dans un genre shonen pour jeune public. Sur certaines illustrations ou certaines cases, il montre qu'il a un fort potentiel, notamment quand il adopte un style plus mature/réaliste

L'édition manga player est un peu crade, dans le tome 1, beaucoup de pages sont trop sombres et pas assez nettes. C'est arrangé dans le tome 2.  

Takeshi Obata signe un pur nekketsu au pays des génies de la lampe, avec un dessin de qualité, même s'il nous a habitué depuis à quelque chose de différent  A découvrir." 

Docteur Spider, 3 tomes lus, 19/08/13

 

De nos jours, on ne présente plus Takeshi Obata, mangaka aux facettes multiples qui a démontré se virtuosité ses sur planches sur plusieurs devenues des classiques. Cependant, remonter dans les oeuvres de jeunesse des auteurs célèbres nous révèle souvent bien des choses surprenantes. Avec Rampou - le génie au poing d'acier, plongez dans un récit survolté mettant en scène les créatures mythologiques de Djinn version bagarreurs !
Ici place à du Shônen Nekketsu dans la plus pure tradition de l'art : un grand méchant menace le monde entier, un héros au style diamétralement opposé va s'élever contre lui, graduellement il affrontera des ennemis de plus en plus forts, il va se découvrir des pouvoirs insoupçonnés, etc. Quelques autres personnages l'accompagneront dans le périple afin de l'aider. Le tout ponctué de beaucoup d'humour.
Le dessin est très différent de ce à quoi nous sommes habitués aujourd'hui, éminemment plus tonitruant et enfantin pour coller au type de Shônen. On sent d'ailleurs une forte influence d'Akira Toriyama et le monstre du manga qu'est Dragon Ball dans le character design des protagonistes ;). En revanche, nous pouvons voir d'ores et déjà une grande finesse et maîtrise dans le dessin qui font déjà foi du talent de l'auteur.
Côté scenario, nous sommes bien loin des récits teintées de mille et une réflexions, Rampou est un gros concentré d'action. Le manga est sympa, mais je n'ai pas accroché plus que cela. J'ai trouvé justement qu'il y avait trop da bagarres pas indispensables et pas assez d'histoire. J'aurais espéré un côté plus aventure pour mieux rythmer le récit. Toutefois, le dénouement n'est pas inintéressant. Dommage que le reste du manga n'ait pas été plus accrocheur. Les personnages sont banals et les pitreries de Rampou ne suffiront pas à amuser plus que ça. 

Rampou se place donc au rang de de curiosité pour tous les fans de Takeshi Obata mais en soi, il demeure un Shônen sans grand attrait en dépit d'un univers plutôt original et bien pensé et d'un dessin réussi. Dans le genre manga de jeunesse d'un auteur célèbre, j'ai préféré Butsu Zone

Hanoko, trois tomes lus, le 21/10/2013

Retrouvez la fiche du one-shot paru dans le tome 3 de Rampou: Apparition du Bon Esprit, Matarô! (L')
Dans la même catégorie, voir aussi Fly (Dragon Quest)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici