Psycho-Pass - Inspecteur Shinya Kôgami

Psycho-Pass - Inspecteur Shinya Kôgami

Titre original: 
Psycho-Pass - Kanshikan Kougami Shinya (PSYCHO-PASS 監視官 狡噛慎也)
Genre: 
Science-fiction, policier, action, drame
Éditeur original: 
Mag Garden (prépublié dans Comic Blade puis Comic Garden)
Éditeur français: 
Kana (collection Dark Kana)
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2016 (le 10 juin)
Nombre de tomes: 
4 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
3 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
162
Prix: 
5,95 euros (prix de lancement) puis 7,45 euros
Rythme de parution: 
Selon parution japonaise

Avis

L'anime Psycho-Pass avait fait pas mal parler de lui à sa sortie. Pour ma part, cette série s'était accompagnée de curiosité et de déception. Forte de son petit succès remporté, il était à prévoir que des adaptations sur d'autres supports verraient le jour. Voici donc l'une d'elles qui revient sur une enquête passée du héros. 

L'univers particulier de Psycho-pass est présenté assez brièvement dans ce manga afin que les néophytes puissent suivre. Mais les auteurs restent évasifs sur les détails et tout ce système de coefficient de criminalité peut paraître obscur. Toutefois, comme le manga se focalise plus sur une enquête précise, le côté policier est donc prédominant. Nous suivons un groupe d'exécuteurs menés par un inspecteur de police sur une affaire de décès en hôpital. Le scenario n'est pas très palpitant mais intéressant tout de même, grâce au profil des criminels impliqués. le manga met bien en valeur des failles de la justice qui ne punit pas toujours à bon escient des marginaux. On y voit aussi les problématiques que posent les sentences rendues par des machines qui se substituent au jugement humain. Pour le moment, on a encore du mal à s'attacher aux personnages mais on a un bon petit casting, en partie issu de l'anime, que l'on a envie de voir évoluer. Dans le premier tome, ils ont tous un rôle à jouer. Contrairement à l'anime où presque tout était résolu au final par le héros, dans ce manga les personnages se partagent la vedette, ce qui est donc appréciable.
Le dessinateur a fait un bon boulot d'adaptation, il a un bon coup de crayon et il a bien retranscrit le style de dessin de l'anime. Les connaisseurs s'y retrouveront sans problème et de manière générale, les lecteurs apprécieront leur lecture visuelle. 

Ce manga s'annonce plutôt bon, il vaut le coup pour les fans de la séries et pour ceux qui apprécient les polars. 

Hanoko, un tome lu, le 21/06/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici