Online The Comic

Online The Comic

Titre original: 
オンライン The Comic
Genre: 
Drame, psychologique, romance, horreur, tranche de vie
Éditeur original: 
Shogakukan Creative (Manga Box puis Shounen Edgestar)
Éditeur français: 
Delcourt (collection Shonen)
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
2016 (le 16 mars)
Nombre de tomes: 
5 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,99€

Résumé des tomes

Avis

Une console de jeu vidéo portable qui déboule dans la boîte aux lettres des personnes choisies a priori aléatoirement. Une participation obligatoire au jeu. Parier son propre corps pour jouer... Have fun avec Online the Comic

Je ne vous cache pas que c'est assez blasée que j'ai abordé ce manga, déplorant qu'on nous rebatte encore les oreilles avec une histoire de jeu de la mort. Online the Comic débarque après des dizaines de prédécesseurs dans cette thématique; après avoir vu le premier combat me laissant dubitative, mon opinion évolua peu à peu.
Contrairement à ses congénères, Online the Comic se détourne pour ce premier tome du genre le plus convenu pour ce type d'histoire. Il ne penche pas pour du thriller psychologique car ici, les personnages participants sont pris en charge par une organisation de recherche sur ce jeu mortel sévissant parmi la population. On y découvre petit à petit toutes les mécaniques du jeu, semblable à un MMORPG, en même temps que l'héroïne y est initiée. Le manga s'oriente beaucoup plus sur du Shônen d'action classique et du mystère que du drame humain. De plus, on a un petit côté tranche de vie qui permet d'inclure un peu d'humour et de légèreté.
Les personnages sont plutôt sympa, pour les quelques-uns introduits dans ce tome un, encore peu nombreux. En revanche, l'héroïne se révèle complètement insipide et passe-partout. Chose que j'aurais qualifiée de défaut mais pas que, étant donné le contexte de ce manga. Le fait que l'héroïne ne semble avoir aucune personnalité rappelle bon nombre de jeu vidéo où les développeurs ont préféré limiter voire exclure les répliques dites par le héros afin tout joueur puisse s'y identifier plus facilement et se faire son propre point de vue. Peut-être qu'il en est de même pour cette Yashiro Mai qui incarne le point de vue du lecteur.
Le dessin du manga m'a beaucoup plu. L'auteure a un excellent coup de crayon et dessine avec beaucoup de finesse ses personnages. Bon travail sur les décors aussi, en particulier les environnements des personnages dans le jeu. Après c'est peut-être même un peu trop propre, d'autant que tous les personnages sont des top models. J'ai eu un petit rire quand dans les bonus, l'auteure décrit le personnage d'Asagi Taisuke comme ni beau ni moche. Son character design demeure certes plutôt commun, mais justement il reste dans la gamme des personnages très canon. 

Online The Comic se démarque un peu des autres manga dans le même style. Le tome un est sympa mais on attend de voir ce que la série et ses personnages auront vraiment dans le ventre. Nous ne sommes qu'aux prémices. 

Hanoko, un tome lu, le 30/03/2016, puis tome 2 en juin 2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici