Neuro, le Mange-Mystères

Neuro, le Mange-Mystères

Titre original: 
Majin Tantei Nougami Neuro
Auteur(s): 
Genre: 
Policier, fantastique
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Glénat
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2008 (18 Juin)
Nombre de tomes: 
23 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
23
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
190
Prix: 
6,50€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel)

Résumé des tomes

Avis

"Si ce qui m'a introduit à Neuro, ce sont ces pages couleurs complètement psychédéliques extraites du Shonen Jump. La publication par Glénat permet de voir le reste du travail de Yusei Matsui.  

J'ai été surpris par le peu de qualité (à moins que ce soit un choix délibéré pour coller à l'univers), des dessins et de la mise en page. Tout de suite j'ai trouvé la série puérile, tant par le dessin insuffisamment abouti, que le caractère des héros et la banalité des affaires criminelles. Homunculus est 10 fois plus recherché par exemple (certes, le public visé n'est pas le même). Les illustrations de chapitres valent cependant le coup d'oeil. 

Le terme "mystère" renvoie en fait à des enquêtes policières, élucidées grâce aux pouvoirs magiques de Neuro, bref il n'y a guère de difficultés rencontrées. Dans le même genre d'univers Muhyo et Rôji, bureau d'investigation des affaires paranormales, permettent aux personnages principaux de réellement en baver parce qu'ils s'affrontent à armes égales avec leurs adversaires, tout en restant bon enfant.  

Au niveau de l'édition, j'ai remarqué que les scans étaient coupés. 

En bref, la lecture de Neuro a tout de suite été répulsive." 

Docteur Spider, un tome et demi lu, 10/09/09

J'ai commencé par regarder l'anime Majin Tantei Nougami Neuro qui s'était montré assez divertissant mais la version manga qui est l'oeuvre d'origine semble ramer un peu plus, même si mon avis ne sera pas aussi radical que celui de Doc. 

Déjà, j'ai trouvé l'humour est peu moins réussi que dans l'anime, surtout par le fait que Yako me semble un peu fade et sans réelle personnalité. En revanche Neuro et Shinobu restent fun. Ensuite il semble qu'avec trois volumes de lus j'ai dépassé le stade où je m'étais arrêtée dans l'anime et j'ai découvert le personnage de "X", il a l'air assez kiffant avec son état d'esprit très malsain mais attirant malgré tout. La suite du manga devrait donc être plus intéressante. Car les deux premiers volumes ne sont pas super il faut le dire.
Certes il y a des personnages amusants et le scenario de base est assez original, mais l'histoire n'est pas passionnante car, comme l'a dit l'auteur, c'est un manga faussement policier. Donc les lecteurs n'ont pas réellement les éléments d'enquête pour se faire leur idée, ils doivent se la faire au piffomètre et juger à la tête des personnages. Finalement, cela correspond assez au propos de l'auteur mais je ne sais pas si c'était le meilleur choix pour ce manga. Tantôt le criminel est celui auquel on s'attend le plus, tantôt ça change, mais le lecteur reste assez passif dans sa lecture, on voit direct les révélations de Neuro en se disant "Ah c'était ça...". De plus, je n'aime pas zapper les dialogues, d'un côté c'est pas mal de voir les procédés tordus utilisés par les criminels mais de l'autre c'est souvent chiant à lire. Alors on est tenté de sauter des bulles comme dit l'auteur lui-même encore une fois, mais je trouve ça dommage alors de faire des dialogues inutiles.
La lecture de ce manga n'est donc pas évidente au premier abord. Il faut un certain temps d'adaptation pour accrocher, cela est aussi valable visuellement. Le niveau du manga est assez mitigé, je trouve souvent le dessin des personnages plutôt médiocres, tandis que certaines scènes gores ou des monstruosités sont très réussies. Les proportions exagérées laissent un drôle d'effet, je n'ai pas l'impression que ce soit hyper maîtrisé, dans le genre j'ai préféré un Eyeshield 21 qui claque. Cependant, comme l'a dit Doc (pas l'auteur cette fois =p) les illustrations sont plus chouettes. On a aussi quelques trucs amusants et originaux comme des mini-jeux proposés en fin de chapitres. Bon j'ai rien compris aux stéréogrammes, mais le jeu des huit erreurs m'a bien plu, j'adore ce genre de jeu ^^ 

Voici donc un manga qui a de quoi rebuter au début, j'admets avoir moi-même dû me forcer à lire jusqu'au volume 3, heureusement qu'il y a eu du mouvement sinon j'aurais été beaucoup plus négative et fermée dans ma critique.

Hanoko, trois tomes lus, le 18/09/09

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici