Nés pour cogner

Nés pour cogner

Titre original: 
Masuraoh
Auteur(s): 
Genre: 
Action, humour
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Delcourt
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2008 (13 Février)
Nombre de tomes: 
7 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
7
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
198
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
Bimestriel (terminé)

Avis

"Dans Nés pour cogner on reprend un grand classique du shonen : la baston et le lycée, avec à la clef le Masurao (titre original du manga), titre honorifique désignant l'homme le plus viril (et le plus respecté) du bled. Particularité de notre héros, il a un gros engin, ce qui le complexe beaucoup et l'a obligé à bien se battre pour se faire respecter.  

Tout le manga tourne autour de son complexe, c'est bien fait finalement, c'est un bon prétexte pour la baston. Quand je dis tout, c'est vraiment tout. Et c'est génial de voir que l'auteur base beaucoup de l'intrigue sur les complexes de chacun. C'est de la psychologie de comptoir mais ça marche très bien.  

Dans le premier tome notre héros a très classiquement affronté les chefs des autres lycées, tantôt karateka, tantot judoka : ils sont devenus plus ou moins potes. Classique. Vivement que ces jeunes affrontent des "adultes". 

Le début du tome 2 m'a fait un peu peur car il est cousu de fil blanc, mais la suite est pas mal avec des entraînements et des combats avec des vrais hommes ! A partir du tome 3, les phases "finales" commencent.  

Le dessin est de qualité, même si la tête du héros ne me revient pas trop. 

Une série sympa, pas prise de tête, avec de bons prétextes pour se battre." 

Docteur Spider,
Tomes 1 et 2 : 20/08/08
Tomes 3 à 5 : 20/06/09
Tomes 6 et 7 : 28/11/09

 

Un manga qui a sacré punch! Le titre est bien explicite, ça va bastonner grave. Rien qu'en voyant la couverture, on sent qu'on va se payer une bonne partie de fun. Et en effet, il n'y a pas tromperie sur la marchandise, on rigole bien.
Le scenario est complètement loufoque, fondé sur le complexe du héros. Takeshi supporte un fardeau pas des moindres: un outil reproducteur démentiel qui effraie toutes les filles s'approchant de lui. Il a tout essayé, même de devenir un redoutable chef de gang de racailles pour se faire respecter et gagner de la popularité auprès des filles, mais rien n'y fait. Pour se défaire de sa réputation, il déménage carrément et change de lycée, mais évidemment, à peine débarqué, la rumeur sur son outil géant s'ébruite à la vitesse grand V et le voilà reparti pour la même galère. Il trouvera son salut dans sa quête pour le titre de Masuaroh qui impose le respect de tous. Avouez que ce scénario est assez délirant, malgré le côté classique du shonen de baston, il ne manque pas de situations cocasses. Nous compatissons vraiment pour le pauvre héros qui a un sort peu enviable.
Un manga qui se veut surtout joyeux et très dynamique qui nous présente des personnages sympathiques et des combats furieux. L'auteur illustre tout ça très bien, son dessin est soigné et vivant (et je n'ai pas de problème avec la bouille du héros ;p ) 

Bref, un manga à lire sans modération!

Hanoko un tome lu, fin Août 2008

Voir aussi Baki et Gangking

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici