Monster X Monster

Monster X Monster

Titre original: 
Monster X Monster (モンスターXモンスター)
Auteur(s): 
Genre: 
Heroic-fantasy, humour, action, drame
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Ki-oon (collection seinen)
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2017 (le 23 février)
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
176
Prix: 
7,65€

Avis

Le tome un de Monster X Monster dans les mains, je commence à la feuilleter. La première page sur laquelle je tombe: un personnage en train de tomber sous les jupes d'une midinette. Mon premier réflexe aurait été de poser le manga dans le coin des affaires classées. Grand bien m'en a fait d'avoir pour crédo de ne jamais m'arrêter aux a priori. 

Monster x Monster, c'est l'histoire d'un monde où les créatures de la plus inoffensive à la plus dangereuse sont devenues des pures marchandises à chasser. La notion de braconnage est y est étrangère, tout le monde jouit des richesses apportées par la capture de monstres et le métier qui y correspond est glorifié par tous. Voyez ce jeune homme, virtuose de l'épée, courageux, séduisant, avenant... Il est promis à un grand avenir de Bringer, ces chasseurs de monstres adulés. Et bien notre héros, c'est le mec à côté qui, à l'approche de ses trente ans, n'en a rien à cirer de tout ça, qui se cure le nez dans la rue, qui bulle chez lui sur les jeux vidéo, malgré les remontrances de sa mère. Un Gintoki de Gintama sans même les compétences au combat. Il s'esquive toujours dès qu'il s'agit de choses sérieuses, tape sur la tronche des gens dans leur dos, etc. Le pur plouc quoi.
Rien que d'avoir choisi un tel héros qui n'a rien pour lui rend ce manga assez unique, surtout en heroic-fantasy où on ne s'attendrait pas à tomber sur un Hikikomori. Grâce à lui, les chapitres sont très drôles, bourrés d'autodérision et de chutes ridicules. Bien sûr, nous aurons aussi notre dose de bon sentiment un peu gnangnan qui pousse le héros à se remettre en question et arrêter de se voiler la face, mais sa nature reprend bien souvent le dessus. Toutefois, comme tout héros de Shônen qui se respecte, nous lui découvrons progressivement un potentiel pouvoir étonnant ;). Les autres personnages sont plutôt passe-partout, à part sa terrible mère. On a assez peu de combat puisque le premier tome décrit surtout le protagoniste, qui reste étrangement anonyme sauf erreur de ma part. L'univers est assez particulier, il s'agit d'un monde médiéval fantastique, mais contenant de la technologie qui paraît anachronique (les jeux vidéo entre autres). C'est plutôt surprenant mais on voit que certains monstres apportent des composants pour certains outils et objets de pointe, donc cette technologie trouve un peu sa justification.
Le dessin est d'une très grande qualité, on peine à croire qu'il s'agisse des débuts de l'auteur. Il a oeuvré dans le domaine du doujin auparavant, mais il se lance dans le manga professionnel avec un déjà un sacré bon niveau. Chaque page fourmille de détails, le design des monstres est super et le dessin semi-réaliste des personnages rend très bien. La seule chose que j'aurais vraiment à reprocher est le faciès identique de tous les personnages féminins. C'est d'autant plus énervant quand on a affaire à un excellent dessinateur, pourquoi ne se donne-t-il pas la peine de travailler ses personnages féminins comme les masculins au lieu de dessiner seulement son idéal de la femme (même forme de visage, même plastique, etc.). Pour l'anecdote, Wens Crage, le jeune prodige que rencontre le héros, a un visage très androgyne et identique à celui des personnages féminins. 

Ce tome un de Monster X Monster n'éveille pas des passions mais il amuse beaucoup avec son second degré, rare pour le genre heroic-fantasy. À découvrir! 

Hanoko, un tome lu, le 22/02/2017

Si ce manga vous a plu, poursuivez avec Outlaw Players ou encore Monster Hunter Orage

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici