Monochrome Factor

Monochrome Factor

Titre original: 
Monochrome Factor
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique
Éditeur original: 
Mag Garden
Éditeur français: 
Kabuto puis Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
27 février 2008
Nombre de tomes: 
11 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
11
Nombre d'éditions en France: 
2
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
178
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Hasard de calendrier ou pas, Monochrome Factor, le manga, sort en France en même temps que le début de l'adaptation animée au japon. Est-ce un gage de qualité ?  

Avant de démarrer, un petit mot sur l'édition : sur la couverture détachable, à la place du mot de l'auteur habituel, on a droit à un strip en 4 cases (yonkama), le mot de l'auteur étant renvoyé en fin de volume. Et sous la couverture on a droit à une présentation très fournie des personnes, à la place d'un bête copier-coller de l'image en couverture. C'est une bonne idée d'exploiter au maximum le support. 

En lisant le résumé, on pourrait croire que le personnage va se dédoubler, qu'il va cohabiter avec son ombre incarnée. En fait, il sera soit l'un soit l'autre. Notre lycéen glandeur-voyou de service va être confronté au "monde des ombres". On pourrait presque rabattre cette opposition à une opposition basique monde du bien / du mal, sauf qu'il y a une symétrie entre nos deux mondes, le monde des ténèbres est le "miroir" du notre. Comment cela va t il être exploité ?
Très basiquement pour le moment, il s'agit de faire en sorte de maintenir l'équilibre, que les ombres ne se répandent pas dans notre monde. Il s'agira d'exterminer les ombres qui se baladent dans notre monde, qui prennent parfois possession des gens, et de reboucher les failles. Lire Sin.  

La différence avec les autres titres du genre, c'est son dessin, tout en volume, avec un trait très féminins. Les garçons sont très beaux, les filles de même. L'auteur aime bien représenter ses personnages en chibi. A noter également une large place accordée à l'humour. On est donc pas dans le seinen hyper sérieux et violent. Les deux personnages ont une relation conflictuelle, et les coups de colère de notre héros prêtent à sourire.  

Monochrome Factor part sur une bonne base : un bon dessin et un univers qui semble intéressant. Reste à l'auteur de le déployer et en faire des merveilles. Sinon il y aura un risque de faire un manga surnaturel banal." 

Docteur Spider, 28/04/08

Voir l'adaptation animée Monochrome Factor

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici