Miaou ! Le quotidien de Moustic

Miaou ! Le quotidien de Moustic

Titre original: 
Kyou no Nyakotan
Auteur(s): 
Genre: 
Comédie, tranche de vie, aventure
Éditeur original: 
Shonen Gahosha
Éditeur français: 
Nobi nobi
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2015
Nombre de tomes: 
2 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
Selon parution japonaise

Avis

"Amis des animaux et adeptes d'histoires tendres et drôles, ce manga est fait pour vous.
Il se divise en plusieurs historiettes de quelques pages à peine où notre héros poilu vit des aventures trépidantes, du moins à sa hauteur. C'est ce qui fait, à mon sens, le charme de ce manga. Le chaton découvre le monde qui l'entoure, apprend des tas de choses tous les jours et s'émerveille de la moindre étrangeté. On est loin des héros qui sauvent le monde, sont affublés d'un terrible pouvoir... Non, notre petit Moustic n'est qu'un chaton lambda qui est ami avec une cane et qui a peur d'un chat errant du quartier.
Il est assez fascinant de voir avec quelle justesse la mangaka a su mettre en scène et "traduire" les comportements des animaux, qu'ils soient des félins ou des palmipèdes. Je suppose qu'elle possède elle-même des chats et des canards... Toujours est-il qu'un comportement typique du chaton prend tout son sens, ou du moins en prend un plausible, par la mise en scène de l'auteure. Et c'est franchement attendrissant de naïveté, ce dont Moustic est pétri.
Le dessin est très mignon et sans chichi. De toute façon, ce type d'historiettes n'aurait pas collé avec un trait ultra détaillé, réaliste ou au contraire stylisé. Tel qu'il est là, le dessin convient très bien aux aventures du petit chat. Les animaux ont leurs mimiques propres et les chats, héros du manga, sont les plus expressifs. On aurait presque envie de tous les câliner !
Comme je le disais plus haut, les animaux sont les héros de ce manga. Rares sont les humains visibles dans ses pages, mais ils sont là quand même et semblent justifier l'existence du microcosme animal qu'on nous présente. Pas de cane chez le voisin sans voisin, pas d'incongruité du couple canard/chat sans personne qui ne s'étonne de le voir dans la rue. Un juste équilibre donnant un côté utopique à l'histoire. 

Bref, il s'agit là d'un manga fort attendrissant, mignon, sans prise de tête. Il plaira aux petits comme aux grands, surtout à ceux qui aiment les chats !" 

DDG, le 20/09/2015, un tome lu.

A savoir qu'une série parallèle sortira en novembre, avec pour héros principal Big-boss (Miaou ! Big-boss le magnifique).  

D'autres animaux sur le devant de la scène avec Hamtaro ou encore Nekomura-san.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici