Malédiction de Loki (La)

Malédiction de Loki (La)

Titre original: 
Majo no Kaigashuu (魔女の怪画集)
Auteur(s): 
Genre: 
merveilleux, action, drame, aventure
Éditeur original: 
Shueisha (Prépublié dans Jump SQ)
Éditeur français: 
Delcourt-Tonkam (collection Young)
Date de sortie originale: 
décembre 2017
Date de sortie en France: 
4 septembre 2019
Nombre de tomes: 
6 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
3 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
Anaïs Koechlin
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,99€
Rythme de parution: 
Bimestriel

Avis

Le mythe de Pygmalion version peinture. Une sorcière capable de donner vie à ses œuvres subit très vite la convoitise de personnes mal intentionnées la forçant à utiliser son pouvoir à mauvais escient… Ce sera l’une de ses créations qui devra réparer le mal.

 

L’histoire de ce manga demeure plutôt originale et prenante. Ses personnages variés et assez sympathiques donnent envie d’en découvrir plus sur leur parcours. Différentes organisations entrent en jeu, suivant chacune des intérêts divergents et octroyant au scenario une trame pas tout à fait linéaire. L’univers semble assez intéressant, notamment grâce à un style graphique assez réussi, la qualité de dessin est là et le manga nous propose quelques chouettes character designs. Mention spéciale à l’arme du héros, un cadre de tableau, what else  . Seuls les combats, un peu trop fouillis noircissent un peu le tableau (c’est le cas de le dire), au sens propre et figuré. Dans le tome trois, deux personnages à l’apparence monstrueuse s’affrontent, le surplus de noir n’aide pas trop à suivre ce qu’il se passe.

Toutefois, le côté dramatique me séduit moins, en particulier pour le sempiternel questionnement sur ce qui fait qu’on est humain (les peintures maudites qui réfléchissent à la question). On le retrouve très souvent dans les mangas et je ne vois pas trop en quoi cette thématique est réellement pertinente. Peut-être parce que j’en suis arrivée à un moment de ma vie où, sans en arriver à être antispéciste, je me dis qu’être un humain, ce n’est pas si noble qu’on nous le fait croire. Bon je digresse là (gresse). Tout ça pour dire que j’apprécie davantage le côté léger et frais du manga que ses états d’âme. Il convient de préciser que je n’ai lu que le tome trois, je ne me suis peut-être pas autant attachée aux personnages que j’aurais pu en ayant lu début et donc moins sentie concernée par leurs problèmes.

 

Un manga de prime abord plaisant à lire, à voir ce qu’il deviendra sur le long terme.

 

Hanoko, tome trois lu le 02/12/2019

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Malédiction de Loki (La) / Majo no Kaigashuu (魔女の怪画集) (Shōnen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici