Kamichu!

Kamichu!

Titre original: 
Kamichu!
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, comédie
Éditeur original: 
ASCII Media Works
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2010 (11 Mars)
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
194
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Un manga curieux mais qui démarre difficilement. 

En effet, le scenario se met en place de façon tout à fait hasardeuse, on commence par un rêve dévoilant derechef que l'héroïne est amoureuse et l'on voit l'identité de l'élu de son coeur. Ensuite, Yurie déclare qu'elle est une déesse, cette annonce tombe du ciel, comme une révélation divine me direz-vous, mais pour les athées on adhère moins ;p. Toute croyance et blague vaseuse de ma part mises de côté, dans le domaine de l'élaboration d'un scenario, je dirais que c'est un peu léger comme incipit, voire très peu crédible. De ce fait, on aborde le manga avec beaucoup de distance, le manga a un long chemin à parcourir avant de réussir à nous entraîner dans son monde. On a l'impression que tout ce qui se passe est gratuit et que l'aventure ne repose sur rien.
Pourtant par la suite, on pourrait trouver quelque chose de poétique et original dans l'univers mis en place dans ce manga, telle que la manière dont sont introduits des divers dieux. On sent la volonté de faire de cette série une histoire magique et unique, mais le début n'est pas brillant. Peut-être que sur la longueur on arrivera à se laisser porter mais pour le moment, ce n'est pas évident. D'autant que les personnages présentés sont assez stéréotypés, cela n'aide pas à défendre une potentielle originalité du manga.
Le dessin est correct, mais le style est plutôt passe-partout, encore une fois, nous voilà devant un autre élément qui ne joue pas en la faveur du manga pour affirmer sa personnalité. Cependant, j'ai apprécié l'effort fait pour dessiner les décors avec détail, alors que dans d'autres manga similaire visuellement, on aurait plutôt vu des pages sommairement faites. Les illustrations couleurs sont jolies aussi. 

En somme, nous avons là un manga qui marque une volonté de se détacher de la masse des autres manga, mais le résultat est plus ou moins convainquant. On relève ausi que le manga fait bien plus penser à un Shôjo qu'un un Shônen, à part pour l'aspect légèrement ecchi (Mitsue a l'air bien adulte pour une collégienne, je sais qu'on peut être mature physiquement mais quand même). Dans le genre je vous conseille plutôt Aqua et sa suite Aria.

Hanoko, un tome lu, le 17/03/2010

Retrouvez l'anime adapté: Kamichu!

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici