High School Paradise - Premature Priest Adventures

High School Paradise - Premature Priest Adventures

Titre original: 
Puri Puri
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, comédie, ecchi
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2008 (le 28 Mai)
Nombre de tomes: 
11 (Terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Interrompu (Bimestriel)

Avis

High school paradise ou comment résister à des centaines femelles toutes aussi excitantes les unes que les autres quand on est le seul mâle?
Ce manga comte l'année scolaire de Kamioda dans son nouvel établissement religieux jusqu'ici non-mixte. Il va devoir se forger une volonté de fer pour résister, d'autant que dès son arrivée il s'est déjà fait malgré lui bien des ennemies qui n'hésiteront pas à utiliser les moyens les plus chauds pour le faire virer. Heureusement il a trouvé en Mochizuki une alliée fiable. Mais les quiproquos vont mettre leur relation à dure épreuve.
Vous l'aurez compris, jolies poitrines et petites culottes seront de la partie. Un genre d'humour très répandu dans les manga. L'originalité ici aurait pu être l'aspect religieux. Je dis bien "aurait pu" car cet aspect est malheureusement bien peu exploité. Le héros semble être le seul croyant parmi les élèves. D'autant que cet établissement Sainte Sophia est très peu crédible en tant que tel, surtout quand on voit l'uniforme trop sexy des étudiantes.
Je pense que l'auteur aurait dû pousser son idée davantage afin de rendre le manga complètement délirant et burlesque. Si les filles avaient davantage une apparence bonne soeur, leur décadence aurait été mise en exergue et l'humour ne s'en serait trouvé que fortifié. L'auteur aurait sûrement pu s'inspirer de Rosette de Chrno Crusade qui est franchement réussie dans son genre.
Le niveau du dessin semble en accord avec la performance modérée du scenario: il est correct et soigné mais manque lui aussi un peu d'originalité. De plus, les visages sont parfois médiocres. C'est convenable, mais demande à être perfectionné. 

C'est dommage que le côté religieux soit seulement évoqué et pas assez présent. Du coup, le manga reste une oeuvre commune qui ne se démarque donc pas beaucoup.

Hanoko, un volume lu, le 09/06/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici