Heroic Legend of Arslân (The)

Heroic Legend of Arslân (The)

Titre original: 
Arslan Senki(アルスラーン戦記 )
Auteur(s): 
Genre: 
Drame, action, aventure, fantastique
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Bessatsu Shounen Magazine)
Éditeur français: 
Kurokawa
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
2015 (le 15 mai)
Nombre de tomes: 
10 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
9 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,65€

Résumé des tomes

Avis

J'avais regardé la première saison de l'anime adapté de ce manga: Chroniques d’Arslân (Les). Une série que j'avais trouvée inégale mais étant donné qu'elle était adaptée d'un manga de Hiromu Arakawa, j'avais bien envie aussi de lire ce manga. 

L'anime semble fidèle au manga, le scenario est suivi et les personnages sont fidèles. Après avoir lu deux tomes, j'ai pour le moment le même avis que pour l'anime, en partie. L'univers est très atypique pour un manga et plein de charme. On découvre de nombreux personnages à la personnalité forte, évoluant à travers une histoire prenante, haute en action. Les deux premiers tomes sont haletants et percutants car ils narrent dès le début des batailles impressionnantes qui éprouvent notre héros qui n'était pas préparé à ça. Je me souvenais encore bien de la série, ce qui est un peu dommage car la lecture de ces deux premiers tomes n'a donc pas été une surprise pour moi. Néanmoins cela permet de voir que l'anime respecte le manga. Maintenant, il reste à voir si comme pour l'anime, la suite devient plus plan-plan. Cependant, l'anime étant sorti avant le manga, peu-être s'est-il détourné de son scenario. Nous aurons peut-être quelques différences intéressantes.
Le dessin est de très bonne qualité, on connaît le talent de l'autrice. Dessiner des héros dans un milieu si particulier qu'est Parse (bien sûr inspiré de la Perse antique) permet de voir un style assez différent de sa part, des personnages plus fins. Je ne sais plus si elle le faisait déjà avant mais elle narre les analèpses en dessinant le visage des personnages en noir. C'est plutôt une bonne idée, même si cela peut faire bizarre quand ce sont des personnages bien connus qui sont représentés. On peut voir toutefois que les combats de cape et d'épée ne sont pas sa spécialité, leur mise en scène n'est pas des plus magistrales, mais nul doute qu'elle prendra de l'assurance là-dessus. En revanche, ce que je regrette beaucoup est le travail assez réduit sur les décors. Quand on a commencé par l'anime, où c'est une partie très soignée, le manga déçoit à ce niveau et rend l'immersion un peu moins réussie. J'aurais espéré aussi un jeu de trames plus prononcé pour ce manga. 

Heroic Legend of Arslân démarre comme un très bon manga épique. Espérons qu'il ne s'essouffle pas. 

Hanoko, deux tomes lus, le 22/05/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici