Heart Gear

Heart Gear

Titre original: 
Heart Gear (ハートギア)
Auteur(s): 
Genre: 
Science-fiction, action, aventure
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Shounen Jump +)
Éditeur français: 
Ki-oon (collection shonen)
Date de sortie originale: 
2019
Date de sortie en France: 
3 octobre 2019
Nombre de tomes: 
1 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
2 (édition normale et édition collector: tome 1 avec couverture réversible et le one-shot Freaks)
Traduction: 
Sébastien Ludmann
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat (réversible dans la version collector)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,90€ (édition normale) - 10,50€ (édition collector)
Rythme de parution: 
selon parution japonaise

Avis

Deux siècles après une guerre ayant causé l’extinction de l’humanité, la nature n’a toujours pas repris vraiment ses droits: le monde est peuplé de Gears, des androïdes vestiges de la civilisation humaine. Et certains, dont le programme de base a disjoncté, sont devenus des Insane, tuant tout ce qui bouge… Une jeune fille candide vit dans ce monde avec un robot bienveillant jusqu’à ce que tout bascule.

 

On ne compte plus les œuvres traitant de monde post-apocalyptique et l’on se demande ce que ce manga aura de plus à apporter.  Pour le moment, on découvre une petite aventure comme-ci comme-ça. On suit la petite vie tranquille de Roue (drôle de prénom), on se doute bien que ça ne va pas durer mais par chance, un nouveau protecteur ange gardien, arrivé tel un deus ex machina, se dévouera à sa sauvegarde. Les personnages pour le moment me laissent indifférente. Roue est la petite nénette kawai de base qui à ce stade ne semble servir à rien à parti émoustiller de l’otaku sans réussir à nous faire rire. Le comique aurait pu se trouver dans sa relation avec les autres robots, mais ceux-ci arborent des traits de caractère bien trop humains, dans leurs paroles jusque dans leur gestuelle, pour qu’un possible décalage comique se créer. Cela se justifie en le fait que les Gears se soient approchés grandement de la psychologie humaine, thème que l’auteur souhaite traiter dans ce manga. Mais j’espère qu’il abandonnera assez vite cette idée car teeeeellement de mangas, de films, de livres se sont attelés à la question qu’encore une fois, difficile d’imaginer ce que manga raconterait de bien nouveau. À commencer par l’une des plus grands références en la matière (non pas Blade Runner :p), Astro Boy. Les quelques mystères posés dans ce tome un (qui est Chrome, y a-t-il d’autres humains, comment évolue le reste du monde…) relancent modérément l’intérêt de l’histoire.

On peut se rabattre éventuellement sur la très bonne qualité du dessin déployée à travers ces planches. L’auteur a un excellent coup de crayon et certaines compositions de pages s’avèrent mémorables. Si les personnages principaux ont un character design très banal, ceux des Insane vaut son pesant de cacahouètes. Les amoureux de cyberpunk à la Blame! peuvent se satisfaire de ce manga.

 

Le scenario de ce tome un m’a beaucoup ennuyée et il m’intéresserait bien plus de découvrir les événements passés, narrés entre les chapitres que les événements à venir. À retenir quand même les très bons dessins.

 

Hanoko, un tome lu le 01/10/2019

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Heart Gear / Heart Gear (ハートギア) (Shōnen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici