GTO (Great Teacher Onizuka)

GTO (Great Teacher Onizuka)

Titre original: 
GTO (Great Teacher Onizuka)
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, tranche de vie, action
Éditeur original: 
Humour, tranche de vie, action
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
16/05/1997
Date de sortie en France: 
17/02/2001
Nombre de tomes: 
25 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
25 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95 euros
Rythme de parution: 
Terminé

Résumé des tomes

Avis

"Ça n'engage que moi hein, mais contrairement à la tendance actuelle, je ne dirais pas que GTO est si bien que ça. Certes c'est beau, certes c'est marrant, certes c'est intéressant, mais pas pendant 25 tomes. Franchement au bout de 5-6 tomes on a fait le tour du truc. Ensuite c'est juste du comique de répétition. Quant à la fin, Onizuka n'aurait pas trop dû être Onizuka.
A lire car c'est un classique. A ne pas lire quand on ne sait pas quoi faire de son avenir. Ne faites pas la même erreur que moi, ne devenez pas prof !!!" 

Docteur Spider

 

GTO c'est de la pure bombe... jusqu'à un certain niveau!
Onizuka est tellement con qu'il vous fera chialer de rire, au début on trouve le concept très original, ça nous amuse de voir ces adolescents s'en prendre à leur prof, et celui-ci s'en tirer toujours à merveille...
Mais bon le tout devient lassant, et ce du fait qu'il devient trop répétitif!
Au final ça reste quand même un très bon manga =) 

Mika

''J'avais adoré cette série quand j'étais au lycée, c'est peut être en partie à cause/grâce à elle que j'ai eu envie de devenir prof. 10 ans plus tard, je suis maintenant teacher, est ce qu'Onizuka peut me faire greatement marrer ? 

Une (ex?) racaille, veut bosser dans la pub ou le showbiz. Il a 22 ans, vit depuis 6 ans à Tokyo. Il a
a fait des études d'éthique dans une fac de troisième zone, mais se retrouve au chômage. S'il est venu à la capitale c'est devenir un « great man ». Alors qu'il a failli serrer une lycéenne, celle-ci le jette en moins de deux pour retrouver son ex : un professeur. Pour Onizuka, c'est la déconfiture. Et la révélation : les profs de lycée réussissent à se taper leurs élèves ! C'est faire coup double : avoir un vrai taff et se dépuceler ! Il va réussir à se faire embaucher comme prof d'éducation civique. Mais il va avoir beaucoup de boulot sur la planche... 

J'ai failli très vite décrocher, au bout de quelques chapitres. Mais Onizuka tombe sur classe très intéressante. Pas des voyous de lycée technique, mais des chérubins de 3ème... en apparence. Ils sont brillants, mais ils ont déjà fait craquer 3 profs, commet le GTO va t il s'en sortir ?  

L'intérêt de ce manga est de prendre un antihéros : un ancien voyou, va devenir un prof... au grand coeur, qui va essayer de venir en aide à ses élèves, par des méthodes pour le moins non-scolaires. On alterne alors entre barres de rire, et sujet plus sages/sérieux.  

Par exemple, le tome 4 m'a bien fait marrer. Il est centré sur la gentille confrontation entre Onizuka et Kunio, parce que le prof veut se taper sa mère, du coup c'est la guerre entre eux et tous les coups sont permis Il s'agit d'un tome vraiment hilarant. Il s'affronte également avec le prof de gym, à la natation, puis à la course. L'autre prof se fait trop facilement berner. 

A contrario, les tomes 7 et 8 sur la surdouée adepte du terrorisme scolaire, j'ai pas trop accroché. Ya pas de peps.  

Narrativement, il y a des perles, comme le chapitre 60 (tome 8) : tout en vue subjective, Onizuka est face à son pote flic ripoux Saejima. On ne va voir que celui-ci parler. C'est dur à expliquer, mais c'est fort à lire

L'autre intérêt du titre, c'est de dire quelque chose du malaise de la société japonaise contemporaine. Outre les moults références à la pop culture et à la politique japonaise, c'est surtout tous les problèmes que peuvent rencontrer les jeunes dans leur milieu scolaire, familial ou professionnel qui sont pointés du doigt.  

GTO est un bon manga. Il faut san sdoute le lire à petites dose scar il peut être parfois lourdingue. Mais au delà de l'humour des situations, on appréciera aussi la radiographie de la société japonaise, qui a sans doute fort à voir avec la notre.'' 

Docteur Spider, 8 tomes relus, 10/11/13

Voir la fiche de la version animée Great Teacher Onizuka.
Voir la fiche de la préquelle : Young GTO.
Une suite avec GTO Shonan 14 Days.
Autre histoire avec Ryuji, l'ami garagiste d'Onizuka : GT-R (Great Transporter Ryuji).

Frank Jeager
Mika
Zach

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici